Essais de materiaux et materiels








titreEssais de materiaux et materiels
page11/15
date de publication24.03.2017
taille0.6 Mb.
typeEssais
ar.21-bal.com > droit > Essais
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

a/- Prescription générales :

L'Entreprise doit inclure dans ses prix unitaires tous les travaux de percements, rebouchages de trous ou tranchées dans les matériaux de toutes natures ainsi que tous les raccords d'enduits.

b/- Normes Européennes et Marques de qualité :

Les matériaux utilisés pour les travaux et ceux entrant dans les produits manufacturés mis en œuvre devront satisfaire, d'une part, aux normes européennes en vigueur, sans qu'il soit nécessaire de le spécifier à chaque article (en particulier normes REEF-CSTB-AFNOR et DIN) et d'autre part, aux règlements particuliers en vigueur au Maroc.

cl- Plomberie :

NFP41.101 - 102-41.201-202-203-204 51.102-201 et 6.1.

ARTICLE 28. /- DESCRIPTIONS DES TRAVAUX A REALISER :

Les travaux seront exécutés conformément aux plans et schémas d'exécution de l'Architecte et visés par le doyen de la faculté des sciences de Rabat. Les plans d'exécution de détail de l'entreprise devront être approuvés par l'Architecte. Ils comporteront notamment les emplacements des appareils sanitaires et le tracé des tuyauteries. La fourniture des appareils sanitaires devra comprendre outre l'appareil lui-même, les accessoires nécessaires à leur pose et à leur fonctionnement correct. Ils seront de qualités et d'aspect parfaits.

Les raccordements en cuivre des appareils aux canalisations eaux froides et eaux chaudes seront compris dans les prix de fourniture et pose de ces appareils. Ils seront montés selon les règles de l'art.

ARTICLE 29, /- TUYAUTERIE:

- Elles seront du tarif 3, étirées sans soudure, au dessus de 50/60 de diamètre : Les tuyauteries soudées du tarif 10 éprouvées en usine à 50 HPZ et utilisées jusqu'à 30 HPZ.

- Les pentes seront régulières de façon à permettre les purges. Une pente d'écoulement d'au moins 1,5 mm par mètre sera respectée.

- Les piquages sur les collecteurs principaux seront effectués dans un plan incliné d'au moins 45°. Les raccordements pris à la partie supérieure des colonnes montantes auront une pente montante et ceux qui sont au sol, une pente descendante.

- Les pentes ne seront pas inférieures à 2mm par mètre.

- Les joints filetés seront proprement coupés et rendus étanches par une pâte type «GEBAJOINT» et de la filasse, ou à défaut, du téflon appliqué sur le tube.

- Les suspensions permettront un réglage en hauteur par vis ou par étriers. Les tuyauteries de 50 mm de diamètre et au dessus, seront fixées au mur et comporteront des dispositifs à glissement. Les tuyauteries de diamètre supérieur à 150 mm seront supportées par des patins ou des rouleaux.

- Aucune tuyauterie n'aura un diamètre inférieur à 12mm.

- Le passage des canalisations à travers les murs, cloisons et planchers, se fera dans des fourreaux en tube chauffage ou en matière plastique d'un diamètre intérieur supérieur de 1cm au diamètre extérieur des canalisations. Ces mêmes fourreaux seront affleurés à 1 cm des plafonds et à 3 cm des carrelages.

- Les canalisations encastrées ou passant entre les doubles cloisons seront peintes de deux couches de peinture anti-rouille et revêtus d'une bande de protection type «DENSOKOR» ou équivalent.

- Les joints démontables, quand ils seront nécessaires, seront obtenus par manchon droite- gauche, à l'exclusion des joints «longue vis» qui sont formellement interdits.

- Un système de vannes d'arrêt et de robinets de vidange sera prévu sur chacun des branchements principaux de manière à permettre l'isolement d'une région avariée et obligatoirement au pied de chaque colonne de départ.

- Les tuyaux devront pouvoir se dilater par l'intermédiaire de lyre ou de compensateur de dilatation et de points fixés et placés sur les parcours.

- Après pose, les canalisations recevront deux couches de peinture antirouille après brossage soigné à la brosse métallique enlevant toute trace d'oxydation.

- Les tubes en acier doivent être de l'une des 2 catégories suivantes :

" Tubes filetés dit « Tubes gaz », tarif 1 et 3 des fabricants.

" Tubes en acier sans soudure, tarif 10 des fabricants. Ne peuvent être utilisés que pour les distributions d'eau froide et chaude.

Ils seront galvanisés à chaud intérieurement et extérieurement. Leur assemblage s'effectue au moyen de raccords galvanisés à visser en fonte malléable, de brides ou par brasure. Ils ne peuvent être utilisés que s'ils portent une marque de fabrique, indiquant leur conformité aux normes.

El- ELECTRICITE -LUSTRERIE :

ARTICLE 30. /- PRESCRIPTIONS GENERALES :

L'entreprise doit inclure dans ses prix unitaires tous les travaux de percements, rebouchages de trous, tranchées dans les matériaux de toutes natures, ces rebouchages seront toujours exécutés avec soin.
ARTICLE 31. /- NORMES ET MARQUES DE QUALITE .•

Les matériaux utilisés pour les travaux et ceux entrant dans les produits manufacturés mis en œuvre, devront satisfaire d'une part, aux normes européennes en vigueur, sans qu'il soit nécessaire de le spécifier à chaque article (en particulier normes REEF-CSTB-AFNOR et DIN) et d'autre part, aux règlements particuliers en vigueur au Maroc et aux desideratas du distributeur d'énergie.

L'Entrepreneur est soumis aux dispositions définies par les normes suivantes :

- Les normes marocaines 7.11.CL.006, éditées par le Ministère chargé de l'Equipement concernant les règles techniques des installations de branchement de premières catégories comprises entre le réseau de distribution et l'origine des installations intérieures.

- Les normes marocaines 7.11.CL.005, éditées par le Ministère chargé de l'Equipement concernant l'exécution et l'entretien des installations de première catégorie.

- Le cahier des charges applicables aux installations électriques des bâtiments édités par le C.S.T.B. du D.T.U. cahier n° 70.1 et 2.

- Les règles de construction et d'installation de postes de livraison ou de transformation raccordés à un réseau de distribution publique ou privée de deuxième catégorie, éditées par le Ministère des Travaux Publics et des Communications (suivant arrêté n° 566-70 du 2 Octobre 1971).

- Les prescriptions de la norme française UTE C 15-100 traitant de l'exécution et de l'entretien des installations électriques de première catégorie et de ses additifs, en vigueur au jour de l'appel d'offres.

- Les prescriptions de la norme UTE C 14-100 d'Octobre 1969 et ses additifs, traitant de l'exécution des installations électriques comprises entre la distribution publique d'énergie électrique et l'installation intérieure de première catégorie, règles.



  • Les prescriptions de la norme UTE C 13-100 relative à l'établissement des postes d'abonnés établis dans un bâtiment et raccordés à un réseau de distribution de deuxième catégorie.

  • - Les prescriptions des textes officiels relatifs aux conditions techniques aux quelles doivent satisfaire les distributions d'énergie électrique UTE C 11-100 (1970).

- Les prescriptions des textes officiels à la protection contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public (J.D) UTE C 12-200 (1965-1979).

- Les prescriptions imposées par le secteur local de distribution.

- Les prescriptions du décret du 14 Novembre 1962 et ses additifs relatifs à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques, pour tous les cas où ledit décret est applicable (UTE C 12-100).

- Les normalisations, spécifications et règles techniques établies par FUTE (dernières éditions en vigueur) concernant notamment l'appareillage général, les conducteurs, les moulures et conduits les mesures de protection contre la mise sous tension accidentelle des masses métalliques, etc.... Les normes et publications auxquelles il est fait référence dans l'annexe de la norme UTE C 15-100.

- Les décrets circulaires ministérielles et règlements divers en vigueur du Maroc, en particulier à l'arrêté du Ministère des Travaux Publics n°350-67 du 15 Juillet 1967 et l'arrêté du 28 Juin 1938.

- Les prescriptions du devis descriptif technique.

- Arrêté du 11 Février 1963 fixant les conditions d'essais de résistance au feu des conducteurs et câbles électriques isolés pour l'éclairage de sécurité.

- Arrêté du 28 Février 1968 fixant les prescriptions et essais auxquels doivent satisfaire les blocs autonomes d'éclairage de sécurité à lampes incandescentes utilisés dans les établissements recevant du public.

- L'application de ces documents auxquels les installations sus visées peuvent être tenues de satisfaire, ne dispense pas de respecter les prescriptions, règles, circulaires et décrets administratifs, tant généraux que particuliers ou locaux, ainsi que tous les textes officiels complétant ou modifiant les pièces dont il est fait état, qui seront publiés postérieurement à l'élaboration du présent cahier des clauses techniques.

En cas de contradiction entre les divers règlements et normes marocains et lea règlements et normes français édités ou en cours d'édition, ce sont les indications préconisées par ces derniers qui seront applicables.

« REPERAGE »

Pour les conducteurs UU07.VU, on respectera dans toute l'installation des continuités de couleur d'isolant pour :

- Les conducteurs de phase (de préférence rouge ou jaune). Si la même couleur est utilisée pour les trois phases, on numérotera chacune d'elle par abréviation sur bande «STERLING TYPE PHI» ou équivalent.

- Le conducteur neutre (obligatoirement bleu clair).

- Le conducteur de terre (obligatoirement jaune torsadé vert ou à défaut noir). Pour les câbles, on repérera les conducteurs par abréviation sur bande «STERLING TYPE PHI» ou équivalent.
ARTICLE 32. /- TABLEA UX, ARMOIRES ET COFFRETS :

Les tableaux seront préfabriqués, étanches IP 549 pour les armoires métalliques, IP 305 pour les tableaux secondaires conformes à la norme UTE C 20.010, en tôle électro zinguée peinte à la laque glycérophtalique, ou en polyester et équipés de portes fermant par poignée avec serrure. Ils comprendront l'appareillage nécessaire pour la protection, le sectionnement et la commande des circuits. Ils seront réalisés conformément aux prescriptions ci-dessous :

- Appareils fixés sur barreau DIN ou OMEGA.

- Câblage en H07 V.R.

- Appareillage prise avant ou arrière.

- Repérage de tous les appareils par étiquette gravée sur barreau.

- Sortie de câble par presse-étoupe.

- Pour les tableaux concernés, télécommande ramenée sur borniers avec repérage.

- Barres de terre et de neutre pour les départs.

- Les tableaux doivent s'ouvrir côté circulation.

- Dimensionnés pour recevoir 30% d'équipements supplémentaires.
ARTICLE 33. /- APPAREILS DE COUPURE ET DE PROTECTION.

Cet appareillage devra porter la marque de conformité NF. USE. Les disjoncteurs seront conformes au descriptif, ceux du type différentiel auront une plage de déclenchement : 45+200 MA pour les appareils à moyenne sensibilité et 25 + 5 MA pour les appareils à haute sensibilité. Les coupe-circuits seront tous du type coupe-circuits fusibles H.P.C. Type cartouche ou à couteau déterminé conformément au tableau de la norme C 15.100 ou CL 005.

Les commandes « normal » d'éclairage seront réalisées par interrupteurs unipolaires calibre:» 10A et à contact argent. Les circuits issus du tableau de répartition devront satisfaire aux règles suivantes :

- Les foyers lumineux fixes devront être répartis sur un ou plusieurs circuits exclusivement affectés à cette fonction.

- Les socles de prises devront être alimentés par 1 ou plusieurs circuits distincts de ceux alimentant les foyers lumineux fixes

- Un circuit ne pourra desservir plus de huit (8) points d'utilisation

- Les modèles d'interrupteurs et de télé rupteurs encastrés seront fixés par vis et non par griffes.

- Les prises de courant normal seront du type calibrées à 16A ; au dessus des sols en granito, carrelés ou cimentés et comprendront une fiche de terre reliée au circuit général de terre. Elles seront de marque LEGRAND, INGELEC ou équivalent. Les modèles encastrés seront fixés par vis sur le boîtier, à l'exclusion de tout système à griffes.

ARTICLE 34. /- ESSAIS CONTROLES ET RECEPTIONS : ELECTRICITE :

*î* Essais des matériaux :

Les modalités spécifiques d'exécution des essais sont définies par les normes UTE C 71.100 et C 71.200.

Conditions de réception des travaux :

" Réception provisoire : La réception provisoire sera prononcée lorsque les conditions ci-après auront été réunies :

- Remise de tous les documents et notices techniques du matériel électrique posé.

- Essais de réception ci-après concernant :

o Vérification de l'isolement des différents éléments : R 400.000 Ohms.

o Chutes de tension telles qu'elles sont définies dans l'article 6 (Section des conducteurs).

o Equilibrage des phases sur les arrivés des armoires. o Essais de fonctionnement.

o Essais de rigidité diélectrique de tous les circuits à 2 U + 1 000 volts, U étant la tension de service, de continuité des circuits de protection.

o Essais sur les appareils d'éclairage prévus par les normes Françaises UTE C 71.200 et 71.210.

" Réception Définitive :

La réception définitive sera prononcée à l'expiration du délai de garantie et lorsque les conditions ci avant auront été satisfaites.

ARTICLE 35. /- ENTRETIEN DE L'INSTALLATION :

L'Entrepreneur a la charge d'entretien de l'installation pendant une période d'un an à compter de la date de la Réception Provisoire, cet entretien comprendra :

- L'examen systématique, le réglage et la mise au point de tout l'équipement électrique.

- La réparation ou le remplacement standard de tout matériel électrique défectueux.

G/ - PEINTURE - VITRERIE :

ARTICLE 36. /- PROVENANCE ET QUALITE DES MATERIA UX :

Les matériaux seront de préférence d’origine marocaine.

Le tableau ci-après définit la provenance ainsi que les qualités requises pour chaque type de matériaux de peinture :

DESIGNATION DES MATERIAUX

QUALITE

PROVENANCE

PREFERENTIELLE

- Peinture.

- Mastic.

Devra satisfaire aux prescriptions

de l’article 69 du D.G.A.

Devra satisfaire aux prescriptions

de l’article 70 du D.G.A.

ASTRAL, SADVEL ou équivalent.

Des usines ou dépôts du MAROC.


ARTICLE 37. /- OBLIGATIONS DIVERSES DE L'ENTREPRENEUR :

L'Entrepreneur devra exécuter tous les travaux préparatoires et les travaux de finition pour une parfaite exécution des diverses peintures. Les travaux de peinture comprendront obligatoirement les phases suivantes :

- Apprêt, nettoyage des fonds, brûlage pour les menuiseries bois, rebouchage, impression, enduit général etc....

- La première couche de peinture.

- La deuxième couche de peinture après le séchage parfait de la première.

- Le nettoyage parfait de toutes les pièces de quincaillerie ou appareillages électriques.

Tous les sols devront être efficacement protégés afin de ne pas être tâchés. Chaque opération terminée pourra faire l'objet d'un constat, les deux couches de peinture devront se différencier par une légère nuance de teinte, la deuxième couche étant bien entendue, au ton exact défini par l'Architecte. L'attention de l'Entrepreneur est attirée sur le fait que les menuiseries et quincailleries posées avec une couche d'impression, n'implique pas obligatoirement que cette impression ne soit pas à refaire, l'impression faite étant simplement destinée à protéger les fournitures pendant la durée des travaux. Les travaux tels que le nettoyage final des lieux sont à la charge de l'Entrepreneur et devront être exécutés de façon parfaite. Les sols, les plinthes et le retour horizontal des plinthes devront être lessivés à plusieurs reprises au savon noir, l'esprit de sel étant formellement interdit. Les hauts et bas de portes hors vue devront être peints, les serrures de portes bloquées devront être nettoyées avec précaution à l'essence et huilées ainsi que toutes les autres quincailleries. Toutes les paumelles ou charnières perforées devront être huilées. Les vitrages seront également soigneusement nettoyés. Le blanc de zinc devra être obligatoirement composé d'un minium de 99,6% d'oxyde de zinc pur, label de qualité « cachet vert ». Tout produit destiné à remplacer l'huile de lin est formellement interdit.

ARTICLE 38./- ECHANT1LLONNA GE:

L'Entrepreneur devra soumettre à l'agrément de l'Architecte un échantillon de chaque espèce de matériaux ou de fournitures de peinture- vitrerie qu'il se propose d'employer. Il ne pourra mettre en œuvre ces matériaux qu'après acceptation donnée par ordre de service délivré par l'Administration et l'Architecte.

Les échantillons de peinture-vitrerie acceptés seront déposés au bureau de chantier prévu à cet effet et serviront de base de vérification pour la réception des travaux.
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   15

similaire:

Essais de materiaux et materiels iconAnnick Daymard Traduction
«Betontechnik», «Bauen in der Landwirtschaft» sur les thèmes contrôle de qualité, résultats d’essais, matériaux de recyclage, contribution...

Essais de materiaux et materiels iconEssais normalises, autres essais 4
«Transformation du Bois» dans le cadre du Transfert de technologie vers les entreprises

Essais de materiaux et materiels iconEssais de type et essais de routine 10
«risque minimisé» suivant le C2-112 édition de mars 2015, édité par Synergrid, la fédération des gestionnaires de réseaux électricité...

Essais de materiaux et materiels iconDes molécules et fabriquer de nouveaux matériaux les nanomatériaux carbonéS
«s’informer» lors de la synthèse de molécules complexes et de matériaux amorphes

Essais de materiaux et materiels iconCours en ligne: Matériaux de Construction
...

Essais de materiaux et materiels iconRapport sur l'application de la mdhs 100 et les demandes légales...
«amiante le nouveau rd 396/06» organisé par l'Institut National Sécurité et Hygiène dans le Travail, le Centre National de Vérification...

Essais de materiaux et materiels iconVente de matériels agricoles et pièces détachées

Essais de materiaux et materiels iconQu’est-ce qu’un réseau informatique ? Les éléments matériels d’un poste de travail

Essais de materiaux et materiels iconC l'éventualité qu'un séisme de faible magnitude survienne et ne...

Essais de materiaux et materiels iconEssais et reception 19








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com