La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse








télécharger 144.98 Kb.
titreLa question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse
page1/4
date de publication31.03.2017
taille144.98 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4
Aux frontières de l’inexplicable et de l’impossible

8 décembre 2013

La Voix de la Russie et d’autres sources russes font état que d’une pièce d’équipement en aluminium ,évalué à plus de  300 millions d’années  qui a été trouvé près de  Vladivostok. Les experts affirment qu’il s’agit d’ un rail de vitesse qui semble avoir été  fabriqué, et non le résultat de forces naturelles.

une pièce d\'aluminium particulière.

Une pièce d’aluminium particulière.

Selon Ioulia Zamanskaya, quand un résident de Vladivostok allumait un  feu lors d’une froide soirée d’hiver, il a trouvé un dispositif de métal en forme de rail qui  était  enfoncé dans l’un des morceaux de charbon que l’homme utilisait  pour chauffer sa maison. Hypnotisé par sa découverte, le citoyen responsable a décidé de demander l’aide des scientifiques de la région de Primorye.

Après que l’objet métallique a été étudié par les experts de premier plan, l’homme a été choqué d’apprendre l’âge théorique de sa découverte. L’artefact métallique était soi-disant vieux de 300 millions d’années, et les scientifiques ont suggéré qu’il n’a pas été créé par la nature, mais a plutôt été fabriqué par quelqu’un d’intelligent.

un engrenage ...préhistorique?

Un engrenage …préhistorique?

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium ,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse.

La découverte ressemble à un rail métallique denté, créé artificiellement. C’est fabriqué  comme  les parties qui sont souvent utilisés dans les microscopes, divers dispositifs techniques et électroniques.

Aujourd’hui, trouver un étrange artefact dans le charbon est relativement fréquent. La première découverte de ce genre a été faite en 1851, lorsque les travailleurs de l’une des mines du Massachusetts ont  extrait un vase d’argent incrustés de zinc à partir d’un bloc de charbon, qui date de  l’ère cambrienne, qui était il y a environ 500.000.000 années .

découverte en 1851.

Découverte en 1851.

Soixante et un ans plus tard, les scientifiques américains de l’Oklahoma ont découvert un pot de fer qui a été pressé dans un morceau de charbon âgé de  trois cent douze millions d’années (312.000.000 années).

un pot incrusté dans le charbon.

Un pot incrusté dans le charbon.

Puis, en 1974, une partie d’assemblage d’aluminium d’origine inconnue, a été retrouvé dans une carrière de grès, en Roumanie.

Réminiscence d’un marteau ou un pied de support d’un vaisseau spatial(?), la pièce remonte à l’ère jurassique, et n’aurait pas pu être fabriqué par un être humain.

une pièce très ancienne...trop pour les scientifiques!

Une pièce très ancienne…trop pour les scientifiques!

Toutes ces découvertes laissent non seulement perplexes les experts, mais aussi ont sapé les doctrines les plus fondamentales de la science présumée moderne.Lascience « officielle et rationaliste »!Cette science-là nous dit que ces découvertes sont tout simplement impossibles,parce qu’elles dérangent l’ordre établi.Actuellement,il y a beaucoup de professeurs d’université qui ne servent plus à rien,parce qu’ils répètent uniquement ce qui est accepté comme vrai et écrit dans les « livres qu’ils tiennent,dans leurs mains ».

une origine inconnue,indéfénissable.

Une origine inconnue,indéfinissable.

Une autre question qui intéresse les scientifiques russes est de savoir si l’alliage d’aluminium est d’origine terrestre . Il est connu qu’ à partir de l’étude des météorites qu’il existe de l’aluminium -26 extra- terrestre qui se modifie  ensuite au fil du temps, pour le magnésium -26 .

La présence de deux pour cent (2%)  de magnésium dans l’alliage peut également signaler  l’origine étrangère de l’artefact d’aluminium. Il pourrait également être la preuve d’ un certain passé , d’une civilisation inconnue sur Terre . Néanmoins , des études  supplémentaires sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse .

Il s’agit de la première découverte du genre ,faite à partir de  charbon ,en Russie , selon la  chercheuse et biologiste  Valery Brier , qui a pris des échantillons microscopiques d’ aluminium pour les tests. Valery a exécuté  les analyses aux rayons X ,afin d’évaluer le dégré de diffraction du métal .

Elle a démontré qu’il s’agit d’ aluminium très pur avec des microimpuretés de magnésium de seulement 2 à 4 pour cent  (2 à 4%). Une analyse a également été réalisée par  une sommité  de l’Institut Saint-Pétersbourg de  physique nucléaire, Igor Okunev qui a confirmé l’âge du matériau ,selon Natalia Ostrovsky.

Tout en explorant des échantillons de carottes (échantillons de roche) qui ont été prélevés à une profondeur de 9 mètres pendant le forage des fonds marins, pour soutenir un  pont sur ​​une île russe près du Cap Nazimova , ils ont découverts des alliages métalliques étranges qui ont été  » conservées  » dans le grès préhistorique ,vieux de  deux cent quarante millions d’années (240.000.000 d’années ) .

Les pièces d’alliages spéciaux ont une composition inhabituelle , et elles n’étaient manifestement pas utilisées dans les machines de forage .

Il n’y a pas si longtemps en Russie un dispositif mécanique a été trouvé dans la roche volcanique qui a été daté de quatre cent millions d’années (400.000.000 d’années) avant l’ère actuelle ( BCE ).

quelles explications nous fournira la science officielle sur ces engrenages préhistoriques?

Quelles explications nous fournira la science officielle sur ces engrenages préhistoriques?

Ce paquet d’engrenages fossilisés a  été trouvé sur la péninsule de Kamchatka à  une distance de  150 miles du village de Tigil, par les archéologues de l’Université de Saint-Pétersbourg, entre quelques fossiles très étranges. La fiabilité des découvertes a été certifiée.Les fossiles et les engrenages faisant partie du même ensemble,il est impossible de fabriquer ce genre de faux.

Selon l’archéologue Yuri Golubev, cette découverte  fossilisée proche  d’autres ossements d’animaux préhistoriques a étonné et embarrassé les  experts , car c’était une sorte de machine prise dans le même environnement que les fossiles d’animaux.(1)

……………………………………………………………………………………….

La coexistence des humains (?) avec les dinosaures

Théorie officielle sur l’évolution de l’homme

Depuis plus de 150 ans, les théories officielles sur l’évolution de l’espèce humaine nous ont permis d’aboutir sur le schéma suivant :

Les premiers représentants des hominidés étaient les australopithèques apparus il y a environ 4,5 millions d’années puis notre arbre généalogique a été bouleversé avec la découverte en 2002 de Toumaï âgé de 6 à 7 millions d’années. L’homme moderne est issu d’une lente évolution.

Cette évolution a donc produit une suite d’espèces d’hominidés dont nous sommes l’ultime et la plus aboutie de toute la lignée.
Partant de ce schéma, aucun homme moderne n’a pu vivre avant le quaternaire.

Tous les paléontologues sont d’accord sur un point et tous les livres nous le disent : L’homme moderne (homo sapiens) est apparu il y a entre 300 000 et 100 000 ans.

D’une manière très schématique :

Toumaï • Australopithecus • Paranthropus • Homo habilis • Homo ergaster • Homo erectus • Homo sapiens

Ce schéma est en fait beaucoup plus complexe et ne cesse de bouger en fonction des dernières découvertes et théories.

Résumé des périodes clefs

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de se souvenir de quelques dates clefs. Les scientifiques ont déterminé quatre périodes :

Ère primaire • ère secondaire • ère tertiaire • ère quaternaire

Ère primaire : de la formation de la Terre au Permien soit de 4 600 Ma à 250 Ma. Au tout début, la vie n’existait que dans l’eau. Apparition pendant cette ère des premiers nautiloïdes, plantes, arachnides terrestres, reptiles et insectes terrestres.

Ère secondaire : Du Trias au Crétacé soit de 250 Ma à 65 Ma. Apparition des premiers dinosaures, mammifères, oiseaux. Extinction des dinosaures.

Ère tertiaire : Du Paléocène au Pliocène soit de 65 Ma à 1,75 Ma. Apparition des premiers chevaux, félins, singes. Les mammifères se diversifient et deviennent prédominants. De l’avis général, l’homme moderne ne peut en aucun cas exister.

Ère quaternaire : Notre ère actuelle. Apparition des premiers hominidés qui déboucheront sur l’homme moderne.

Élément de cohabitation No.1:

Les crânes humains fossilisés:

Actuellementon recherche des fossiles d’hominidés dans des lieux géologiques dont les sédiments correspondent aux dates en accord avec la théorie officielle.

Si d’autres hominidés ont existé auparavanton les trouvera dans des couches plus anciennes, dans un état fossile plus avancé.

Mais si on trouve effectivement des fossiles encore plus anciens, cela veut dire, soit qu’il faut ajouter une partie plus ancienne à l’histoire de l’homme et donc également revoir son évolution, soit, si l’on continue à proclamer que les premiers hominidés n’ont que 4 millions d’années au mieux,qu’il faut revoir toute la géologie.

C’est sur ces ambiguïtés que, dans certains états américains, les créationnistes ont obtenu le droit d’enseigner à l’école leur théorie, en la présentant comme plus fiable que celle née du Darwinisme.

Nous devons ce retour à l’obscurantisme moyen-âgeux au fait que les scientifiques refusent même d’étudier ces fossiles impossibles sous prétexte qu’ils servent les vues créationnistes.

Une fois de plus, comme pour la parapsychologie, ou bien le phénomène OVNI, le serpent se mord la queue et la place est laissée vacante aux charlatans de tout poil.

Les scientifiques se défendent en nous expliquant qu’une bonne théorie repose sur un vaste éventail de preuves contre quelques exceptions de-ci de-là.
C’est une attitude dogmatique, anti-scientifique car c’est à partir des exceptions que naissent de nouvelles théories.
Voici donc quelques-unes de ces exceptions, ces fossiles impossibles, qui mériteraient une étude sérieuse, même si c’était pour les invalider !



crâne de lignite de freiberg

En 1842, un crâne humain, mal préservé, est trouvé dans du lignite  vieux de 15 à 50 millions d’années.
Cet objet fait partie de la collection de l’Académie Minière de Freiberg en Allemagne.
  1   2   3   4

similaire:

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconSf-500C(moteur synchrone à aimant permanent sans engrenage et sans salle de machine)

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconFonctionne dans les 2 sens : de 2 à 1 «à quelle question cet objet est IL la réponse ?»
Chaque œuvre produit une réponse à la question que pose l’artiste. L’artiste s’exprime par l’image car IL n’y arrive pas par les...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconQuestion N°1 Quel diagnostic a été posé par les médecins qui ont...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconNb : Question : en noir Réponse vraie : en vert qcm

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconCours cp 1500
«marketing» est longtemps resté le domaine des hautes études commerciales et des entreprises multinationales. Aujourd'hui, cette...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconRÉsumé A. Cette section comprend : Un système de portes coulissantes/pliantes...
...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconSe priver du nucléaire: une mauvaise réponse à la question clef no...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconMonsieur Toufik bouallaga monsieur le Maire
«Exceptionnellement, avant l’ouverture proprement dite de ce Conseil Municipal, j’ai une demande particulière de notre collègue Wolking...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconLa fin des impostures de dommergue polacco de menasce
«Question juive» était soulevée, l’objection majeure était la suivante : certes, cette question est une réalité de toujours mais,...

La question de savoir qui aurait pu faire un engrenage en aluminium,à l’époque dite préhistorique,reste sans réponse iconMieux comprendre l’ostéopathie comme élément de réponse
«le début d’un processus de rencontres et d’échanges d’expériences, en fin de production de savoir»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com