Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets








télécharger 16.78 Kb.
titreMémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets
date de publication02.04.2017
taille16.78 Kb.
typeMémoires
ar.21-bal.com > droit > Mémoires

Les automates industriels programmables

I)- Architecture d'un API :

La structure interne d'un API peut se représenter comme suit :



L'automate programmable reçoit les informations relatives à l'état du système et puis commande les pré-actionneurs suivant le programme inscrit dans sa mémoire.

Un API se compose donc de trois grandes parties :

- Le processeur ;
- La zone mémoire ;
- Les interfaces Entrées/Sorties

1)- Le microprocesseur :

Le microprocesseur réalise toutes les fonctions logiques ET, OU, les fonctions de temporisation, de comptage, de calcul... à partir d'un programme contenu dans sa mémoire.
Il est connecté aux autres éléments (mémoire et interface E/S) par des liaisons parallèles appelées ' BUS ' qui véhiculent les informations sous forme binaire..

2)- La zone mémoires :

a)- La Zone mémoire va permettre :

· De recevoir les informations issues des capteurs d'entrées
· De recevoir les informations générées par le processeur et destinées à la commande des sorties (valeur des compteurs, des temporisation, …)
· De recevoir et conserver le programmable du processus

b)-Action possible sur une mémoire :

· ECRIRE pour modifier le contenu d'un programme
· EFFACER pour faire disparaître les informations qui ne sont plus nécessaire
· LIRE pour en lire le contenu d'un programme sans le modifier

c)- Technologie des mémoires :

- RAM (Random Acces Memory): mémoire vive dans laquelle on peut lire, écrire et effacer (contient le programme)
- ROM (Read Only Memory): mémoire morte dans laquelle on ne peut que lire.
- EPROM mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets.
- EEPROM mémoires mortes reprogrammables effaçables électriquement.

Remarque :

La capacité mémoire se donne en mots de 8 BITS (Binary Digits) ou octets.

Exemple:

Soit une mémoire de 8 Koctets = 8 x 1024 x 8 = 65 536 BITS. Cette mémoire peut contenir
65 536 informations binaires.

3) Les interfaces d'entrées/sorties :

Les entrées reçoivent des informations en provenance des éléments de détection et du pupitre opérateur.

Les sorties transmettent des informations aux pré-actionneurs et aux éléments de signalisation du pupitre.

a)- Interfaces d'entrées :

Elles sont destinées à :

· Recevoir l'information en provenance du capteur
· Traiter le signal en le mettant en forme, en éliminant les parasites et en isolant électriquement l'unité de commande de la partie opérative.



Fonctionnement de l'interface :

 

 


b)- Interfaces de sorties :

Elles sont destinées à :

· Commander les pré-actionneurs et éléments des signalisation du système
· Adapter les niveaux de tensions de l'unité de commande à celle de la partie opérative du système en garantissant une isolation galvanique entre ces dernières.




Fonctionnement de l'interface :

 

4)- Alimentation de l'automate programmable industriel :

L'alimentation intégrée dans l'API, fournit à partir des tensions usuelles des réseaux ( 230 V, 24 V= ) les tensions continues nécessaire au fonctionnement des circuits électroniques.

II)- API TSX 17 de chez télémécanique

1) Câblage des entrées/sorties



2)- Fonctionnement du TSX



 

3)- Programmation du TSX en langage PL7-2

Le PL7-2 associe deux langages :

· Le Ladder " schéma à contacts "
· Le Grafcet " Chart "

a)- Le ladder

Le langage Ladder est une succession " de réseaux de contacts " véhiculant des informations logiques depuis les entrées vers les sorties. Le résultats dépend des fonctions programmées.

Exemple :



b)- Le Grafcet " Chart "



La construction du Grafcet se fait en CHART comme ci-dessous :



L'activation des sorties associées aux étapes du Grafcet s'effectue dans le POSTERIEUR



III)- API TSX micro de chez télémécanique

1) Câblage des entrées/sorties



2)- Configuration matériel du TSX micro



3)- Programmation du TSX micro en langage PL7-micro

Le PL7-micro associe deux langages :

· Le Ladder " schéma à contacts "
· Le Grafcet " Chart "

a)- Le ladder

Le langage Ladder est une succession " de réseaux de contacts " véhiculant des informations logiques depuis les entrées vers les sorties. Le résultats dépend des fonctions programmées.

Exemple :



b)- Le Grafcet " Chart "



La construction du Grafcet se fait en CHART comme ci-dessous :



L'activation des sorties associées aux étapes du Grafcet s'effectue dans le POSTERIEUR.








similaire:

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconMémoires mortes

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconL'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconAigues-mortes exposition

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconLe nec plus ultra en flexibilité

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconDessins aquarelles gouaches pastels
«gitans et leur roulotte pres des remparts d’aigues mortes» Aquarelle signée en bas à droite. 38x52 cm

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconLe corps éthérique (du mot éther, ou état entre l'énergie et la matiére)...

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconContact presse
«tibco spotfire étoffe son partenariat avec Teradata pour proposer des outils d'exploration et d'analyse de données ultra puissants»,...

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconDescriptif type sol chauffant-rafraîchissant ultra reactif tres basse temperature
...

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconAdresses mémoires

Mémoires mortes reprogrammables effaçables aux rayons ultra-violets iconMémoires, à paraître








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com