D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2








télécharger 0.55 Mb.
titreD. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2
page5/15
date de publication02.04.2017
taille0.55 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15


Stephen KING : « Jessie »

Les poignets enchaînés aux montants du lit par des menottes, Jessie vit un cauchemar. Gisant sur le plancher, les yeux révulsés, Gerald, son mari, est mort, victime de sa libido et du coup de pied qu'elle lui a donné dans un moment de dégoût. Comble de l'horreur, un chien errant s'est introduit dans la chambre, un clebs affamé prêt à planter ses crocs dans la joue de Gerald !

Si personne ne vient la libérer ( et qui viendrait ? sa villa du lac Kashwakamac est totalement isolée ), Jessie ne tardera pas à mourir à son tour. Torturée par la soif, les muscles tétanisés. Avec, en prime, ces voix OVNI dans la tête, qui lui jettent son passé à la figure.

De la douleur à la folie il n'y a qu'un pas. Et lorsqu'elle voit dans l'ombre ce visiteur du soir à la mallette en peau humaine, elle sent le monde basculer.

J’ai lu – 1995 – 442 pages – 230 grammes / Etat = Quelques petites marques d’usage et de manipulation(s) montrent qu’il a été lu… mais l’intérieur est propre et sain et la tranche non cassée. Tout à fait OK pour le service !: 2,80 €uros.
FANTASTIQUE (moderne)
Épouvante & Dark Fantasy
Dean Ray KOONTZ : « La semence du démon »

Quand Susan Abramson s'installe dans sa nouvelle maison, entièrement informatisée, le nec plus ultra en matière de domotique, elle se croit à l'abri des agressions du monde extérieur.

 Comment pourrait-elle se douter qu'elle va être la victime de la forme la plus étrange et monstrueuse de harcèlement sexuel : Proteus, une Intelligence Artificielle, s'est infiltré dans les systèmes de sécurité et a pris le contrôle de l'appartement. Prisonnière de sa propre maison, réduite à l'état d'esclave, Susan est contrainte de se soumettre à la volonté et aux fantasmes de l'ordinateur. Et la curiosité de Proteus pour les choses de la chair semble sans limites…

Le livre de poche – 1977 – 222 pages – 115 grammes.

Etat : Un p’tit choc en bas de quatrième, sans quoi il est tout à fait O.K / bon pour le service : 1,80 €uros.

Robert McCAMMON : « L’heure du loup »


« Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un séducteur, mais surtout un loup-garou.

Capable de se transformer à la vitesse de l’éclair, de tuer silencieusement ou avec une incroyable férocité, il a déjà prouvé en Afrique ses talents contre Rommel. Maintenant, on lui confie une mission aussi dangereuse que délicate : découvrir ce qui se cache derrière l’opération « Poing de fer », la mieux gardée des plans secrets nazis.

De la France occupée aux sphères dirigeantes du Troisième Reich, il suit la piste, commence à entrevoir la terrifiante vérité : Hitler a les moyens de transformer le Débarquement allié en une épouvantable catastrophe… ».

A la fois un superbe roman d’horreur et un très grand roman d’aventures : suspense, poursuites, rebondissements, décors étonnants et un héros plus grand que nature, complexe, aussi inattendu qu’attachant.
France Loisirs – 1991 – 427 pages – 24,5 x 16 cm – 690 grammes.

Reliure cartonnée recouverte de tissu noir, titre et nom d’auteur en blanc + jaquette couleurs.

Etat = quelques petites marques-traces de manipulation(s) et stockage sur la jaquette + un haut de tranche reliure très légèrement frotté (que seul un maniaque dans mon genre daignera vous signaler !), et c’est a peu près tout ! Ensemble bien compact, reliure tout à fait O.K, jaquette bien brillante, intérieur quasiment comme neuf, un bel exemplaire… tout à fait bon pour le service ! >>> 4,50 €uros.
Thomas PAGE : « Les insectes de feu »
Un tremblement de terre, au sud des Etats-Unis, fait jaillir une formidable colonie de cafards d'une espèce inconnue.

Aussi vieux que les dinosaures, ils sont aveugles et, en frottant l'une contre l'autre leurs pattes arrière, produisent le feu.

Il suffirait de quelques heures pour que l'Amérique entière devienne un gigantesque brasier.

Un entomologiste de renom trouve toutefois le moyen de communiquer avec les cafards.

Mais, tel un apprenti sorcier dépassé par son pouvoir, il sent monter en lui une irrésistible envie d'apocalypse.

Le livre de poche – 1978 – 320 pages – 160 grammes.

Etat = Quelques p’tites marques de stockage et manip’ sur plats, mais ça va… tranche non cassée, intérieur O.K : 2 €uros.
Anne RICE : « Le sortilège de Babylone »
« Jonathan, universitaire spécialiste de l’histoire sumérienne, part terminer un livre dans un chalet isolé. Alors qu’une tempête de neige bat son plein, Jonathan est saisi d’un brutal accès de fièvre. Le feu s’éteint dans la cheminée, Jonathan délire… la mort le guette.

Apparaît alors sur le seuil un grand jeune homme brun curieusement vêtu de luxueux habits. C’est Azriel. Puissant, spirituel, souriant, Azriel est un fantôme, un démon et un ange… amoureux du bien, esclave du mal. Il soigne Jonathan et lui demande une faveur : qu’il écoute son récit. Jonathan acquiesce.

Azriel est né à Babylone des siècles auparavant. Elevé dans une famille juive pratiquante, Azriel est séduit par les dieux païens, que chacun s’achète et s’échange. Il achète le sien, Mardouk, le dieu d’or. Mais à la différence des autres, Azriel voit son dieu et discute avec lui. Les prêtres s’en aperçoivent et tentent sur lui une opération de magie qui leur conférera d’immenses pouvoirs, Azriel est jeté vivant dans un bain d’or en fusion. Son âme s’échappe de son corps, dont il ne reste que les ossements recouverts d’une gangue d’or.

Il est devenu un esprit extrêmement puissant, mais incapable de désobéir aux ordres de celui qui détient ses os… il est dorénavant le jouet de forces obscures qui, des siècles durant, le tirent du néant pour semer le désespoir ou la peur parmi les hommes.

Au vingtième siècle, à New York, il se trouve projeté au milieu d'un crime.

Qui l'a commis, et dans quel but l'a-t-on appelé ? C'est ce qu'il doit découvrir pour racheter sa liberté. »
L’auteur connaît sur le bout des doigts les gammes de l’effroi, de l’émotion et d’une passion ambiguë pour les visiteurs de l’inconnu. Elle en use divinement ! ( Laurence Vidal / Le Figaro )
FRANCE LOISIRS – 1999 – 461 pages – 20,5 x 13 cms – 500 grammes.

Reliure cartonnée façon tissu bleu nuit + jaquette couleur en bon état… : 5,50 €uros.
( Ailleurs = de 5,50 à 8,90 €uros sur Priceminister / 7,50 €uros ( achat imm. ) sur ebay )
-------------------------------------
Jory SHERMAN : « Les germes du diable »
« Lorsque Chili arrive au ranch des Hinton, c'est pour vivre d'effroyables événements. Des animaux sont massacrés, vidés de leur sang, comme si on les avait désséchés jusqu'aux os. Puis, bientôt, des êtres humains sont tués dans des conditions tout aussi horribles. Des crimes surnaturels? Serait-ce l'oeuvre du démon? Et, dans l'affirmative, qui aurait demandé son intervention ? Et pourquoi ? »

Un roman sobre et efficace où se mêlent démonologie, occultisme, magie noire, érotisme, terreur… et suspense.
Le Masque Fantastique – 1980 – 254 pages – 130 grammes.

Etat = une (toute petite) trace de pliure dans le coin supérieur droit du premier plat ainsi que quelques petites marques de lecture et/ou manipulations, mais bon état général, tranche non cassée, intérieur sain et propre… tout à fait OK !!! >>> 2,70 €uros.
Kurt STEINER : « Grand-Guignol 36-88 »
« Cette malade avait besoin de plusieurs opérations. Nous avons décidé d’intervenir sur tous les points litigieux en même temps afin de la traiter en une seule fois. Naturellement, nous avons été contraints d’éviter l’anesthésie dont les accidents sont bien connus. »

Les hurlements de Colette lui couvrirent la voix.

Fleuve Noir Horreur – Collection Gore n°62 – 1987 – 153 pages – 100 grammes.
Etat = deux fines cassures sur tranche, une marque de pliure en haut de quatrième, de nombreuses petites traces de manipulation(s)-lecture(s)-stockage, l’extérieur est carrément moyen… mais bon, rien de vraiment dommageable pour autant (ni déchirures, ni salissures)… and well, comme l’intérieur est nickel, que c’est un « Gore » (de plus en plus dur à dénicher, ces p’tites bêtes là !), et qu’il est – de surcroît – signé Kurt STEINER (!!!), c’est avec grand plaisir qu’on vous le propose ici !!!… 1,50 €uros.
------------------------------------

FANTASTIQUE (moderne)
Épouvante & Dark Fantasy
Peter STRAUB : « Ghost Story »

Les quatre vieux messieurs respectables passaient leurs soirées à se raconter de fabuleuses histoires de fantômes.

Depuis la disparition d’un des membres de leur club dans des circonstances étranges, ils se sentaient menacés, perdaient le sommeil : ils allaient bientôt se retrouver impliqués dans la plus hallucinante histoire de réincarnation qui se puisse imaginer…

Presses Pocket / Collection « Terreur » – 1990 – 637 pages – 320 grammes.

Etat = 3 fines cassures sur tranche (pavé de 650 pages, dur à lire sans quelque peu malmener la tranche !), ainsi que de nombreuses petites marques de manipulations, lecture(s) ou stockage sur plats… l’extérieur est plutôt moyen ! Mais bon, l’intérieur est nickel : blanc, propre, sain et tutti quanti… et comme j’aime beaucoup ce roman, j’ai tout de même fait l’emplette de cet exemplaire (« moyen »), afin d’avoir le plaisir de vous le proposer ! >>> 1,50 €uros.
Theodore STURGEON : « Fantômes et sortilèges »
Pas besoin de croire aux fantômes pour en avoir peur – c’est bien connu. Pas besoin non plus de se rendre dans des demeures obscures, au fin fond des campagnes pour en rencontrer. De nos jours, les fantômes et les spectres nous entourent de partout et ils sont l’ingéniosité même. Et, quand ils veulent mettre le monde quotidien sens dessus dessous, ils savent parfaitement comment s’y prendre.

Theodore Sturgeon, lui, n’ignore ni comment, ni où, ni quand ils peuvent surgir. Avec les huit contes réunis dans ce volume, il nous montre qu’un grand écrivain de la science-fiction moderne est également capable, par le biais du fantastique, de distiller le frisson et l’épouvante, jusqu’à mettre malicieusement en question toutes les certitudes du réel.

Le Masque Fantastique – 1978 – 252 pages – 130 grammes.

Etat : Une ou deux infimes marque de stockage/manip’, mais alors infimes… sans quoi j’aurais presque pu écrire « comme neuf », tant cet exemplaire est dans un état exceptionnel pour un « Masque » de 1978 !!! >>> 3,30 €uros.
Pierre SURAGNE : « Elle était une fois… »
Quatrième de couverture : « Vous souvenez-vous du « SUICIDE » de Pierre Suragne ? Oui ? Non ?…

Faut-il vous rafraîchir la mémoire ? Ce fut le titre par lequel nous avons commencé cette collection !

« ELLE ETAIT UNE FOIS… » est le titre que je vous propose aujourd’hui, et je crois pouvoir affirmer que peu d’auteurs ont autant fait évoluer l’esprit de leurs œuvres en aussi peu de temps, pour atteindre la perfection pure et simple ».
Chronique Noosfere ( Jean-Pierre Andrevon ) : Une intrigue en apparence très emberlificotée qui s'éclaire dans les dernières pages du roman ( un personnage historique célèbre par sa cruauté et sa dépravation s'incarne pour quelques heures dans une jeune américaine d'aujourd'hui ), tel est le dernier Suragne, qui présente toutes les qualités habituelles à l'auteur : montage parallèle organisant le suspense, personnages saisis dans leur quotidienneté, envoûtant décor générateur d'atmosphère ( la petite ville aux heures nocturnes, dans le brouillard et la pluie )…
Fleuve Noir Super Luxe – Collection « Horizons de l’au-delà » / Récits étranges et fantastiques – 1976 – 222 pages – 170 grammes.

Etat = une grosse trace de pliure dans le coin supérieur gauche de la quatrième de couv’… et c’est dommage, car sans ça, il aurait presque été parfait ! Premier plat nickel, tranche intacte, intérieur comme neuf : un bel exemplaire de cette très recherchée collection !!!…

>>> 2,80 €uros.
---------------------------------------------
Michael C. TALBOT : « La tourbière du diable »
Hovern Bog, un marais perdu dans la lande, aux frontières de l’Empire romain.

Une jeune Celte est livrée en offrande à la créature monstrueuse qui hante la tourbière.

Deux mille ans après, David Macauley, jeune et brillant archéologue, exhume le corps presque intact de la jeune suppliciée.

Un masque d’indicible horreur est inscrit sur ses traits. Mais il y a encore plus impressionnant : le corps de la morte porte les marques d’étranges morsures que n’aurait pu laisser aucun animal connu. Soucieux d’élucider le mystère, David se heurte à l’hostilité muette d’un village, apparemment terrorisé par le châtelain local dont le manoir surplombe le marais.

Et si le monstre rôdait encore dans le marais de Hovern Bog ? Bientôt, un terrible piège va se refermer sur Macauley et sa famille…
France Loisirs – 1990 – 272 pages – 24,5 x 16 cms – 520 grammes.

Reliure cartonnée recouverte d’un tissu bleu + jaquette en couleurs.

Etat = jaquette légèrement « patinée », bas et haut de tranche très (très) légèrement « talés »… l’extérieur est O.K (pas de déchirures ni de manque, rien de notable), mais juste O.K, sans plus… but well, l’intérieur est parfait, la tranche intacte et l’ensemble de bonne tenue !

Tout à fait bon pour le service ! >>> 3,50 €uros.
Paul  F. WILSON : « Le donjon »
Dans un donjon perdu dans les brumes des Alpes de Transylvanie, le capitaine Woermann voit les soldats placés sous ses ordres périr les uns après les autres dans des conditions horribles. Les partisans roumains ne sont pas responsables et l’arrivée en renfort du major SS Kaempffer, ancien compagnon d’armes de Woermann et spécialiste des camps d’extermination, n’y changera rien. Une créature a surgi des ténèbres pour frapper avec une sauvagerie inimaginable des soldats peut-être trop cupides.

Au même instant, sur une plage du Portugal, un pêcheur s’est éveillé pour tirer du sable où il les avait enfouies une ceinture chargée de pièces d’or et une mystérieuse boîte de forme oblongue. Toujours au même instant, dans une vieille maison juive de Bucarest, une splendide jeune femme, Magda, fait part à son père de son désir de partir vers le Nord, vers la Transylvanie.

Tous les éléments du drame sont maintenant en place, mais ce qui ne pourrait sembler qu’une banale histoire de vampires va se révéler être le dernier acte d’une lutte surhumaine, éternelle : la lutte de la lumière contre le Chaos…
France Loisirs – 1982 – 255 pages – 24,5 x 15,5 cm – 510 grammes.

Reliure éditeur cartonnée recouverte d’un tissu orange + jaquette en couleurs.

Etat = jaquette légèrement « patinée », bas et haut de tranche très légèrement « talés »… l’extérieur est O.K (pas de déchirures ni de manque, rien de notable), mais juste O.K, sans plus… but well, l’intérieur est parfait, la tranche intacte et l’ensemble de bonne tenue !

Tout à fait bon pour le service ! >>> 3,60 €uros.
( Ailleurs = 2 ex. à 5 ou 5,20 €uros sur Amazon.fr / 3,50 à 6,50 €uros (bon état avec jaquette) sur priceminister ).
---------------------------------------------------------
T.M. WRIGHT : « Manhattan ghost story »

Certains ne pensent qu’à l’amour. D’autres ne rêvent que de vengeance. Mais tous sont morts. Tous hantent Manhattan.

Et ils vous guettent. Au coin d’une rue, derrière une fenêtre obscure, dans un ascenseur.

Vous êtes vivants. Et c’est cela qu’ils ne peuvent accepter.

Presses Pocket « Collection Terreur » – 1991 – 282 pages – 150 grammes.

Etat = Excellent ! Bien brillant, intérieur parfait, tranche non cassée… ne serait-ce quelques infimes traces de manipulation(s) il serait quasiment comme neuf ! >>> 2,50 €uros.

A vous de vous refaire le film …


dans votre tête !
Peter BENCHLEY : « Les dents de la mer »
Quatrième de couv’ : « L'action se passe dans une station balnéaire, quelque temps avant l'ouverture de la saison. La nuit, une femme nage, son compagnon somnole sur la plage, un grand requin rôde à proximité de la côte. Soudain, attiré par les vibrations de l'eau, le monstre glisse vers sa proie. A l'aube, on retrouvera sur la grève le corps déchiqueté de la jeune femme. La peur s'empare des habitants de la ville. Faut-il interdire la plage ? Le maire et le chef de la police sont en désaccord. Fermer la station à quelques jours du mois de juillet, c'est la faillite des commerçants, l'annulation des locations et puis le requin est probablement déjà loin.

Mais à son tour… un enfant disparaît, un homme est dévoré vivant. Le squale guette. Il faut tuer ce terrifiant animal. On fait venir d'un laboratoire océanographique un expert en requins… et en femmes ! Une pêche dramatique, désespérée, s’organise, une lutte sans pitié s'engage entre pêcheurs et requin mangeur d'hommes ».

Le Livre de Poche – 1976 – 311 pages – 160 grammes.

Etat = Une très légère trace de pliure dans le coin supérieur droit de la couv’, ainsi que quelques marques de manipulation(s), mais vraiment trois fois rien ! L’intérieur est nickel, le vernis bien brillant et l’ouvrage tout à fait bon pour le service !… 2 €uros.
( Note de Kurgan : même si vous avez déjà vu 7 ou 8 fois le film… lisez ce livre ! Vous allez redécouvrir cette histoire ! )
----------------------------------------------------------------------
William P. BLATTY : « L’exorciste »
Pour Chris MacNeil et sa fille Regan, une adolescente de quatorze ans, la vie s'écoule heureuse et aisée dans un quartier bourgeois de Washington. Et puis, un jour, des bruits étranges résonnent dans la calme demeure, des objets disparaissent, des meubles sont déplacés. Quant à Regan, d'étranges métamorphoses la défigurent, des mots obscènes jaillissent de sa bouche.

Tandis que peu à peu la personnalité de l'enfant se disloque face aux médecins impuissants, la police est saisie d'horreur devant l'atroce vérité. Damien Karras, prêtre et psychiatre, sera-t-il le seul recours ?

J’ai Lu « volume double » – 1975 – 401 pages – 235 grammes.

Etat = Deux fines marques de lecture sur tranche, mais plats et intérieur comme neufs… très belle édition « vintage » !!! : 3,80 €uros.
----------------------------------------------------------------------
Michael CRICHTON : « Le Parc Jurassique ( Jurassic Park ) »

Qu'est-ce qu'un dinosaure ? C'est une question que le docteur Bobbie Carter, ancienne interne de l'hôpital de Chicago, n'aurait jamais imaginé devoir se poser. Et pourtant, quand on lui amène, dans sa modeste clinique du Costa Rica, un jeune homme couvert d'atroces blessures, et qu'elle recueille ses dernières paroles juste avant qu'il ne meure, ses certitudes basculent.

Que se passe-t-il réellement sur cette île perdue du Pacifique, sur laquelle on devine des êtres terrifiants ? Et qui sont ceux qui ont donné la vie à ces créatures monstrueuses ? Le docteur Carter pensait passer quelques mois tranquilles au bord de l'océan, elle ne savait pas qu'elle était aux portes de l'enfer. Mike Browman, sa femme Ellen, leur fille Tina devaient également l'apprendre. Très vite. Trop vite…
France Loisirs – 1993 – 441 pages – 24,5 x 16 cms - 700 grammes.

Reliure cartonnée recouverte d’un tissu bordeaux ( dessin de dinosaure et titre embossés en blanc ) + jaquette couleurs.

Petit choc en bas à droite de couv’ et jaquette « état d’usage »… sans quoi bon exemplaire : 3,50 €uros.

( Ailleurs = 7 €uros sur librys.fr / entre 3,71 et 7,31 €uros sur abebooks )
--------------------------------------------------
Peter LERANGIS : « Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête »
Une novélisation de Peter Lerangis d’après une histoire de Kevin Yagher et Andrew Kevin Walker.
Suivie de la nouvelle originale de Washington IRVING : « La légende du Val Dormant ».
Quatrième de couverture : 1799 : l'aube d'un nouveau siècle. Réticent aux méthodes expéditives de la justice américaine, l'inspecteur Ichabod Crane prône une enquête « scientifique » pour coincer les coupables, en commençant par l'autopsie des victimes.

Réaction horrifiée de ses supérieurs hiérarchiques qui l'expédient à Sleepy Hollow, à deux jours de voyage de New York, pour lui « donner sa chance » en élucidant trois meurtres récemment commis dans ce coin perdu habité par une communauté de Hollandais.

Sur place les villageois pensent que le responsable des meurtres est un mystérieux cavalier sans tête et le rationalisme d'Ichabod va être mis à rude épreuve.
Presse Pocket – 2000 – 192 pages – 110 grammes.

Etat = comme neuf, très certainement jamais lu !?! >>> 2 €uros.
--------------------------------------------------
Chelsea Quinn YARBRO : « Réincarnations »
« La paix de Potter’s Bluff, station balnéaire de la côte Est, vole en éclats : coup sur coup, trois morts par le feu, mystérieuses, atroces. Inquiète de sa réputation, la petite ville affirme qu’il s’agit d’accidents. Pour Gillis, le shérif, ce sont des crimes.

Malgré le mur de silence, malgré les « pressions », il enquête… et cette enquête tourne au cauchemar. Il y a ces vivants que Gillis croise et qui ressemblent tant aux victimes brûlées vives. Il y a ce piéton gravement blessé qui se volatilise, tel un fantôme… Et ce sourire sur le visage de Mr Dobbs, croque-mort et embaumeur ! Comme une vague monstrueuse, la démence déferle… ».
Le film réalisé par la célèbre équipe d’Alien, où la terreur atteint une intensité inouïe.

Un livre de Chelsea Q. Yarbro, la romancière qui a su donner à l’horreur une dimension nouvelle.

J’ai Lu – Edition illustrée – 1981 – 255 pages – 150 grammes.

Deux nettes cassures sur tranche, de nombreuses marques de manipulation et ou stockage, l’extérieur est propre mais juste « moyen »…

Mais bon, comme l’intérieur (illustré de nombreuses photos tirées du film) est, lui, propre et sain… cet exemplaire est tout de même déclaré bon pour le service (ou plutôt « bon pour la lecture »)… : 1,20 €uro.
---------------------------------------------------------
« Vous êtes-vous réellement assurés que tous vos animaux sont des femelles ? poursuivit Malcolm.

Avez-vous envoyé quelqu'un soulever -si j'ose dire- la jupe des dinosaures pour vérifier ? (…) »

« Sincèrement, peut-on imaginer quelque chose de plus barbant que la mode ? Le sport professionnel, peut-être... Des adultes qui lancent un ballon ou tapent dans une petit balle pendant que le reste du monde paie pour aller les applaudir. Mais, tout compte fait, je trouve la mode encore plus ennuyeuse que le sport. (…) »
( Michael Crichton : Le parc Jurassique / Jurassic Park )



Collection « J’ai Lu Épouvante »
Collectif : « Histoires de sexe et de sang »

Là tout n’est que luxure, horreur et volupté… Femmes fatales, créatures de rêve, mantes religieuses… leur corps est un appât pour le pauvre pécheur. Malheur à celui qui mord à l’hameçon : il pourrait bien y perdre son âme, son caleçon et le reste.

Anna, par exemple. Cheveux au vent, tout de blanc vêtue… Comment ne pas se laisser prendre au piège de son charme ?

Et tante Edith, femme jusqu’au bout des ongles, troublante, ensorcelante…

Et Kristi, image de magazine, corset noir et cuissardes, papillon de chair et de mort…

Partenaire à la fois désiré et honni, l’homme donne corps à ses fantasmes. Certains vont même au-devant, quand ce n’est pas au-delà.

Sur l’écran rouge de leurs nuits blanches, c’est de plaisir qu’ils mourront, qu’ils soient sado, maso ou bien macho…

Robert BLOCH, Gary BRADNER, Ramsey CAMPBELL, Les DANIELS, Graham MASTERTON, Stephen GALLAGHER, Richard MATHESON Ray GARTON, Karl E WAGNER et les autres : ils sont tous là ! Les maîtres de l’horreur, les chantres du sexe castrateur, les orfèvres de nos fantasmes les plus pervers et de nos cauchemars les plus dévastateurs.

Eros et Thanatos réunis dans vingt nouvelles inédites et inoubliables…


J’ai lu – 1992 – 318 pages – 160 grammes.

Etat = Une petite trace de pliure en bas de quatrième ainsi que d’infimes marques de manip’ et/ou stockage… mais rien de vraiment notable. La tranche est nickel, l’intérieur est comme neuf et l’ensemble d’excellente tenue ! Bon pour le service ! : 2,50 €uros.
Charles L. GRANT : « La force hideuse »

Dans la petite ville d'Ashford, la terreur règne. Dès la nuit tombée, les gens se cloîtrent chez eux, plus personne n'ose s'attarder dans les rues désertes. On commente à voix basse les crimes abominables d'un inconnu qui rôde dans la ville, déchiquette à mains nues les adolescents rencontrés sur son chemin et hurle à la lune comme un loup, une fois accomplis ses exploits Macabres.

Personne ne sait à quoi ressemble l'assassin. L'appelle le Hurleur. Un jour enfin on arrête un vieux clochard sadique : c'est le Hurleur.

La petite ville respire… mais très vite on découvre un nouveau corps d'adolescent atrocement mutilé.

Qui est ce nouvel assassin, encore plus sanguinaire que l'autre ?

J’ai lu épouvante – 1987 – 382 pages – 190 grammes / Etat = une petite trace d’étiquette de prix arrachée en bas de quatrième, ainsi qu’une très fine cassure de la tranche sans quoi, il est tout à fait OK et bon pour le service : 2 €uros.
K.W JETER : « Le ténébreux »

En Californie, le mouvement psychédélique n'a pas laissé que de doux rêveurs. Les années ont passé, mais « l'Hôte » vit toujours dans la tête des membres du Groupe Wyle. L'Hôte… une drogue qui permettait à Wyle d'expérimenter ses théories psychologiques révolutionnaires au moyen de la communication télépathique, qui entraînait ses adeptes dans une folie meurtrière collective, une drogue qui modifiait irrémé-diablement la chimie du cerveau !

Bien des années plus tard, Tyler tente toujours de fuir ce passé atroce en menant une vie normale.

Mais les hallucinations se multiplient, les membres du Groupe réapparaissent et c'est toujours le même visage qui s'impose à leur cerveau malade… un visage entouré d'un halo bleuté, souriant de toutes ses dents acérées…

J’ai lu épouvante – 1988 – 316 pages – 170 grammes / Etat = quelques petites marques de lecture et manipulations, ainsi qu’une légère pliure en bas de quatrième, mais rien de véritablement sérieux, tout à fait O.K !!! 2,50 €uros.
Egalement disponible, un autre exemplaire : …
K.W JETER : « Le ténébreux »

J’ai lu épouvante – 1988 – 316 pages – 170 grammes.

Etat = pas vraiment comme neuf… mais presque ! Très très bien : 3 €uros.
--------------------------------------------------------
Laird KOENIG : « Le disciple »

Prophète ou imposteur ? Quelle est la véritable nature de Donald Leaf ? Cet être mystérieux, mystique, venu d’on ne sait où, qui débarque un beau matin au camping des Willows. Le jeune homme possède un pouvoir étrange et fabuleux : il ressuscite un vieil homme, fait parler une petite fille morte depuis trois ans, et entraîne dans son sillage toute une armée de disciples convaincus. Parmi eux : la famille Cragin, et surtout le petit Marc-Anthony, qui l’a accueilli comme un prophète.

Mais jouer les apprentis sorciers ne va pas sans danger… Donald Leaf en fera la cruelle expérience. Au climat de douce accalmie et de béatitude qu’il avait su créer, succédera une nuit d’horreur indescriptible… On se croyait au paradis, on se réveille en enfer. Et quel enfer !

J’ai lu épouvante – 1986 – 252 pages – 140 grammes.

Etat = Quelques tous petits défauts de pelliculage sur plats, ainsi qu’une fine cassure sur tranche… mais tout à fait O.K !

Intérieur sain et propre, bon pour le service >>> 2 €uros.
Ou :

Laird KOENIG : « Le disciple »

J’ai lu épouvante – 1986 – 252 pages – 140 grammes.

Etat = quelques fines cassures sur tranche et un choc en bas à gauche de premier plat, mais rien de bien grave, ex. tout à fait O.K !

>>> 1,80 €uros.
----------------------------------------
Dean R. KOONTZ : « Le visage de la peur »

Billy cassait la croûte. Comme un cochon d’ailleurs. Rôti froid, mortadelle et beignets, il avait une faim de loup. Ça lui faisait toujours cet effet après. Les boîtes de bière étaient maculées de traînées rougeâtres : le Boucher n’avait pas enlevé ses gants pour manger. Par la porte ouverte, il apercevait le corps d’Edna gisant dans une mare de sang. Un beau brin de fille, pas vraiment coopérative au départ, mais son couteau avait su la convaincre… avant de lui ouvrir le ventre…

Pour rigoler, il avait même découpé le nombril de la fille et lui avait mis dans la main. Il aimait bien signer ses meurtres de façon originale. Et ça déconcertait tellement les flics ! Encore quelques meurtres bien sanglants et tous les obsédés sexuels, névrosés et refoulés de tout poil qui peuplaient New York termineraient le boulot pour lui.

J’ai lu épouvante – 1987 – 254 pages – 140 grammes.

Etat = une légère trace de pliure en haut de quatrième ainsi que quelques p’tites marques d’usage de-ci de-là… mais rien de sérieux ni même de réellement notable ! Tranche non cassée, intérieur propre et sain, très bon état général !!! 2,50 €uros.
-----------------------------------------------------
Le chien, toujours soigneux, avait vomis dans les toilettes mais n'avait pas eu la force ou la présence d'esprit de tirer la chasse d'eau.

« Chasse à mort », Dean R. Koontz

Collection « J’ai Lu Épouvante »
Dean R. KOONTZ : « Chasse à mort »

Un cri dans la nuit…

Terrifiant, inhumain, un condensé de cruauté. Quel prédateur a pu à ce point mutiler les cadavres de ses malheureuses victimes ?

Le cœur battant, Travis Cornell s’interroge. Lui, le vétéran des commandos, n’est sûr que d’une chose : la créature dans les fourrés, là, juste derrière lui, est de loin le tueur le plus sanguinaire qu’il ait jamais eu à affronter. Et c’est à sa vie qu’en veut cet être assoiffé de carnage.

Tout a commencé par la rencontre d’Einstein, le chien hors du commun, le compagnon merveilleux qu’il s’est juré de ne jamais abandonner. Mais l’animal n’est pas arrivé seul… Quelle est donc cette chose dans son sillage ?

Ce poursuivant de l’ombre dont on murmure le nom en tremblant : l’Autre…

J’ai lu épouvante – 1995 – 473 pages – 230 grammes.

Etat = quelques petites marques de manipulations et stockage, ainsi qu’un petit choc en bas de couv’, mais rien de véritablement sérieux, tranche non cassée, intérieur nickel, tout à fait O.K !!! 2,50 €uros.
----------------------------------------
Thomas MONTELEONE : « L’horreur du métro »

Le cadavre était presque réduit à l'état de squelette. Sur quelques lambeaux de chair verdâtre rampaient encore une multitude de choses voraces, grouillement informe de gélatine visqueuse, agitée de convulsions obscènes. Soudain les "choses" parurent remarquer la présence de Whitney, l'exterminateur de rats, et son hurlement de terreur et d'agonie résonna longuement dans les couloirs déserts du métro.

De Whitney, on ne retrouva que quelques os bien blancs, bien propres. De Jeff, le surveillant des égouts, et de Sam, le vieux poivrot, pas davantage. Et l'inspecteur Corvino, chargé de l'affaire, soupçonne que ces meurtres inexplicables ne font que commencer. Comme si, en creusant ces tunnels immondes dans les entrailles de la terre, l'homme l'avait violée et devait dès lors payer pour ce crime…

J’ai lu épouvante – 1987 – 312 pages – 170 grammes.

Etat = un extérieur « moyen+ » ( marques de stockage, petites pliures et cassures… ) nous indique que le livre a été lu et relu… mais l’intérieur « comme neuf » nous précise que cela a été le fait de quelqu’un de très soigneux : 1,80 €uros.
Thomas F. MONTELEONE : « Fantasma »

Sam avait un faible pour les ponts. La nuit, il était toujours attiré par Brooklyn Bridge.

Ce soir-là, il entendit un violent bruit de chute dans les câbles qui couraient au-dessus de sa tête. Il leva le nez et vit… l’Ange de la mort.

Il se balançait entre l’armature du pont suspendu. Un noir molosse qui lui souffla en plein visage son haleine de charognard…

Sam frissonna puis la joie déferla dans son âme. Enfin, sa mort aurait la grandeur qu’il avait vainement cherché à atteindre toute sa vie !

Hélas ! Loin d’être grandiose, ce fut expéditif. La Fantasma poursuivait une autre proie. Serviteur zélé, elle avait le visage du destin.

Car entre les Manzara et les Candelotto, c’était la vendetta ! La fureur allait s’abattre sur New York…

J’ai Lu « épouvante » – 1990 – 318 pages – 170 grammes.

Etat = 2 fines cassures sur tranche (enfin… une et demi, plutôt), and that’s all… les plats sont excellents et l’intérieur comme neuf !

Estampillé « bon » >>> 2 €uros.
----------------------------------------
Daniel RHODES : « L’ombre de Lucifer »

Certains accusent la terrible vague de chaleur qui s'est abattue sur le village. D'autres, à voix basse, évoquent l'ancienne malédiction du Templier… Mais nul ne comprend pourquoi les habitants de Montsévrain sont soudain victimes d'horribles hallucinations et meurent de si étrange façon… La réponse se trouve peut-être là-haut, dans la villa près de la forteresse. Là où l'historien John McTell passe ses jours et ses nuits à déchiffrer le mystérieux grimoire de Guilhem le Templier, brûlé pour sorcellerie 700 ans plus tôt…

Fasciné par ses découvertes, McTell refuse de voir l'évidence. Et pourtant il n'est déjà plus le même.

On ne s'initie pas à certaines révélations sans danger…

J’ai lu épouvante – 1988 – 253 pages – 130 grammes.

Etat = quelques légères marques de stockage, une infime cassure sur tranche mais propre et tout à fait ok, bon état général : 2,20 €uros.
Peter STRAUB : « Le dragon flottant »

Tabby Smithfield a vacillé, hurlé. C’est chaque fois pareil. Entre son riche grand-père, installé depuis toujours à Hampstead, banlieue chic de New York, et son père alcoolique, Tabby n’a pas le droit à la parole. A chaque altercation du père et du fils, pour lui, le petit-fils, la vision est claire et floue à la fois : des cadavres, du feu, des scintillements. Surtout ce 6 janvier 1971, à l’aéroport ; il sait que 9 ans, 4 mois, 11 jours plus tard, le dragon endormi renouera avec ses crimes.

Pendant ce temps, à peine arrivée à Hampstead, Stony Friedgood a cherché un nouvel amant.

Cet amant, ce sera le dernier. Car ce jour-là, 17 mai 1980, le dragon arrivera dans le comté.

Tout comme Tabby, le petit enfant qui a grandi. Et dont le regard brille d’une étrange lueur…

J’ai Lu « épouvante » – 1988 – 502 pages – 280 grammes.

Etat = Excellent ! Une ou deux (toutes) petites marques de stockage… mais vraiment trois fois rien, tranche non cassée, intérieur comme neuf, un beau « pavé » de 500 pages en très bon état !!! >>> 3 €uros.
-----------------------------------
Pensez à réserver et vérifier la disponibilité

des articles que vous souhaitez commander…
Cliquez sur >>> http://bouquinorium.hautetfort.com/apps/contact/index.php
Ou composez le : 03.84.85.39.06
De 10 h à midi … et de 13h30 à 19 heures, du lundi au vendredi…

+ Samedi après-midi jusqu’à 18 heures
---------------------------
D.U.K.E – Cidex 1010 – 39800 Le Fied - France

Collection « J’ai Lu Épouvante »
Whitley STRIEBER : « Animalité »

Bob a un bel avenir derrière lui : poète raté, désargenté, désenchanté, il jongle avec les jobs, signe des chèques en bois… et se retrouve toujours les mains vides. Quoi d’étonnant s’il redevient le rêveur d’autrefois, l’enfant qui voulait être loup et s’envoler jusqu’à la lune ?

Mais quand la moquette de votre chambre devient prairie, quand un grand loup vous regarde dans le miroir, même un poète se sent quelque peu désarçonné.

Ce n’était donc pas un rêve… Avec effroi d’abord, curiosité ensuite, puis humour et courage, Bob va consentir à la traversée du miroir. Il n’est plus captif, manipulé, ensorcelé : il découvre ses vrais pouvoirs, entrevoit un destin fascinant. Et dans cette aventure à la fois effrayante et magique, il entraînera ceux qu’il aime… Vers quel avenir ? Quels abîmes ?

J’ai lu épouvante – 1993 – 382 pages – 190 grammes.

Etat = Excellent ! Quelques micro-marques de stockage… mais vraiment trois fois rien, tranche non cassée, intérieur comme neuf, je lui donne sans problème une excellente note, équivalente à un « bon+ » bien mérité ! >>> 2,50 €uros.
Whitley STRIEBER : « Cat Magic »

La mort est un chat noir au regard insondable. Le sursaut d’une grenouille décérébrée par un biologiste. La main coupée et momifiée d’une fillette en robe bleue, assassinée par un prédateur. La mort est à la fois horreur et tentation…

A Maywell, petite ville de Pennsylvanie, la mort est tapie au fond des cœurs. Rapide et silencieuse comme un félin, ou violente et crépitante comme un brasier, elle s’alimente de la peur, de la haine et des remords.

A Maywell, en 1987, s’affrontent deux communautés : les fidèles de Frère Simon Pierce et les disciples de Constance Collier. Les premiers se disent chrétiens et haïssent les seconds parce qu’ils font l’amour, dansent au clair de lune et ont d’étranges pouvoirs…

J’ai Lu « épouvante » – 1988 – 541 pages – 290 grammes.

Etat = Excellent ! Une infime trace de cassure sur la tranche et quelques toutes toutes petites marques de stockage… mais vraiment trois fois rien de chez trois fois rien, tranche non cassée, intérieur comme neuf, un gros « pavé » de 540 pages qu’on va sans problème estam-piller comme très bon !!! >>> 3 €uros.
------------------------------------------------------------
Lisa TUTTLE : « Le couteau sacrificiel »

Sarah s'installa confortablement dans le canapé et ouvrit le manuscrit poussiéreux : journal de Nancy Owen pour l'année 1923.

« J'étais comme droguée, et je restai impuissante quand, de son sac de cuir, Jade sortit un couteau. Il saisit Yolanda par les cheveux et lui tira la tête en arrière de façon à lui dégager le cou. Puis d'un geste brusque et violent il lui trancha la gorge. Le sang gicla, inondant le corps nu de Jade… »

Couverte d'une sueur glacée, Sarah referma le Journal d'une main tremblante. Derrière elle, sans un bruit, la porte se referma doucement. La lumière clignota puis s'éteignit et Sarah se retrouva seule dans le noir…

J’ai lu épouvante – 1987 – 253 pages – 140 grammes.

Etat = quelques infimes marques de manip’, ainsi qu’une marque laissée par une étiquette de prix arrachée un peu sauvagement en bas de quatrième… mais l’ensemble est très bien, tranche non cassée, intérieur propre, etc. : 2 €uros.
--------------------------------------
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Février 2014
«diaboliques» valurent à leur auteur de nombreux reproches qu’il repoussa avec orgueil. Délicieusement décadentes et érotiques, plusieurs...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 3

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres – Décembre 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 2
«plat» en bas de couverture / bord de tranche… sans quoi IL est comme neuf !!!…

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 4
«colonel Fabien». IL est grièvement blessé à la tête le 25 octobre 1942. La police française l’arrête à Paris le 30 novembre 1942,...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconCatalogue des pepinieres de l’Arboretum de Balaine Liste et Tarifs...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconBouquinorium Catalogue Livres – Janvier 2016 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconCatalogue d’expertise de livres & de manuscrits

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconSamedi 14 Février à 14h30 livres anciens et modernes








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com