D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2








télécharger 0.55 Mb.
titreD. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2
page7/15
date de publication02.04.2017
taille0.55 Mb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

Si vous possédez des ouvrages relatifs à la sorcellerie, à l’occultisme,

au satanisme, au vampirisme, à la lycanthropie ou à l’ésotérisme,

et que vous désirez les vendre ou les échanger… n’hésitez pas : contactez-nous !!!…



http://bouquinorium.hautetfort.com/apps/contact/index.php
D.U.K.E – Cidex 1010 – 39800 Le Fied – France
03.84.85.39.06

Sorcellerie
Satanisme… et moiteurs des couvents
Claude SEIGNOLLE : « La gueule »
Dans la gueule, livre écrit et publié ( 1959 ) sous l’impulsion de son ami Blaise Cendrars, Claude Seignolle raconte notamment les années terribles de la Seconde Guerre Mondiale, de sa captivité en Allemagne nazie à la résistance en pleine Sologne sauvage. A partir de récits et de souvenirs très personnels, Claude Seignolle nous emporte dans des univers à la limite du fantastique. Sa verve de conteur et le don de l’étrange qu’on lui connaît donnent aux événements du quotidien une dimension quasi surnaturelle. Ainsi les soldats allemands deviennent des loups verts, dont les crocs luisent dans l’obscurité… De même, dans le récit de la capture d’une patrouille allemande en déroute grâce à une gamelle de patates, Claude Seignolle invente un genre nouveau, le fantastique burlesque.

Souvent le cauchemar tient lieu de réalité. La peur, la détresse, la folie ne résistent pas cependant à un rire intérieur qui fait foi en la vie. Car La Gueule, c’est la faim, la faim terrible qui prend l’homme au ventre, qui pousse à toutes les folies, comme un dernier instinct de survie ou de revanche. Cette première partie de La Gueule, se poursuit en Suède, où Claude Seignolle est invité à un repas gargantuesque, dont le récit est ponctué de souvenirs de la France affamée de l’immédiate après-guerre.

Enfin, on retrouve notre narrateur au Maroc, où c’est la soif et ses hallucinations qui lui tiendront le ventre… et la Gueule !
France Loisirs – 1999 – 252 pages – 20 x 13 cms – 280 grammes.

Broché, reliure souple avec jaquette en couleurs identique à la reliure.

Etat = Traces d’humidité sur le haut de l’ouvrage. Quelqu’un a très certainement renversé une tasse de thé (ou un verre de whisky ? Enfin bon, quelque chose de marron clair…) a proximité du livre, mais a épongé immédiatement… et éviter ainsi au papier de gondoler.

Pas de « gondole » donc… mais une tache « marron très clair à jaune » de 1 à 2 cms de large sur le haut des plats et de la jaquette.

La tranche supérieure papier est, elle aussi, « teintée »… mais pas le haut des pages, qui (serrées) n’ont pas laissé le liquide s’infiltrer.

Ce qui fait que – paradoxalement – l’intérieur est nickel, comme neuf. ( Comme le reste de l’ouvrage d’ailleurs, nonobstant ladite tache sur la partie supérieure !) Enfin bon… vous nous connaissez, si nous vous proposons quoiqu’il en soit l’ouvrage, c’est qu’il est tout à fait bon pour le service ! D’autant que comme expliqué plus haut, l’intérieur n’a absolument pas souffert du « dégât des eaux » (pur malt)… et que la tranche (non cassée et marron), ne laisse rien apparaître non plus ! >>> 1,80 €uros.
Claude SEIGNOLLE : « Marie la Louve »

« Sologne, fin du XIXe siècle. Belle, aimée des siens, Marie est un de ces êtres qui ensoleillent l'existence. Elle a, dit-on, le « pouvoir » de guérir les morsures de loup… L'avenir lui sourit. Elle va célébrer la Saint-Jean avec celui qu'elle aime. Mais lors de cette longue nuit de liesse où les passions et les rancœurs s'exacerbent, l'existence de la jeune fille bascule… Nourrie de mensonges malveillants, la rumeur, que les vents d'hiver semblaient avoir enfoui dans les eaux dormantes des marécages, se réveille, s'embrase et colporte que Marie est l'incarnation du Mal… Ce drame poétique narré avec talent séduit et effraie, la bassesse humaine s'y révélant plus redoutable que les forces occultes. »

Un chef d’œuvre absolu… du Maître absolu de ce fantastique « sorcier, sombre et rural » qui fit sa légende. Lawrence Durrell, qui révéla hors de chez nous l'œuvre de Claude Seignolle, n'hésitait pas à voir en lui le plus grand conteur fantastique de notre siècle. Opinion partagée par Cendrars, Mac Orlan, Hubert Juin et quelques autres.

France Loisirs – 1988 – 173 pages – 20,5  x 14 cms – 300 grammes.

Belle reliure cartonnée à l’ancienne, façon papier marbré « à la cuve ».

Etat = Quelques menues traces de manipulation(s) sur la jaquette, ainsi que 2 ou 3 petites rousseurs sur la tranche papier supérieure… sans quoi la reliure et l’intérieur (propre et sain) sont en excellent état. Bel exemplaire >>> 3 €uros.

 

----------------------------------------------
Roland VILLENEUVE : « Les possessions diaboliques »
Collection « La bibliothèque infernale ».

Des histoires effarantes, des drames horribles, des évènements diaboliques, une cohorte hallucinante de personnages d’exception, de feu et de sang. Mais d’abord et surtout l’Histoire, la vraie, dans sa brutale réalité, dans le respect absolu des faits, qu’ils soient sinistres ou mystérieux, grandioses ou pitoyables. Une collection où l’on se propose de remonter aux sources les plus dissimulées, de s’appuyer sur des archives ou des documents irréfutables, de traquer la vérité derrière les textes et les témoignages vraiment dignes de foi, afin de pouvoir ramener à la vie, de la façon la plus impressionnante et la plus réaliste, les spectres flamboyants et maudits qui hantent le passé.
Les possessions diaboliques.

L’emprise grandissante que le satanisme exerce sur notre univers quotidien fait ressurgir des ténèbres d’inquiétantes manifestations que l’on pouvait croire à jamais périmées. Auréolés d’un troublant prestige, obsessions, possessions et exorcismes entretiennent encore de nos jours l’actualité de scandales insensés et sinistres. Roland Villeneuve, que l’on a justement surnommé « l’Historien de Satan », dresse ici l’impressionnant constat de pratiques particulièrement aberrantes qui continuent de trouver souffle et vigueur aux sources damnées d’un érotisme et d’une démence effrénés. Faisant revivre avec une éloquence brutale et sans concession les personnages hors série et les affaires notoires qui défrayèrent la chronique au cours des siècles, Roland Villeneuve, documents à l’appui, illustre son propos d’évocations et de scènes d’un réalisme saisissant. Accompagné d’une importante bibliographie, c’est une véritable bible passant en revue l’ensemble des phénomènes démoniaques.

Editions Pygmalion / Collection « La Bibliothèque infernale » – 1975 – 253 pages – 24 x 16 cms – 420 grammes.

Etat = l’extérieur (malgré une tranche non cassée) est plutôt moyen (nombreuses petites traces de manipulations, bords de plats frottés, coins légèrement arrondis en sus d’être frottés, etc… on voit qu’il a du vécu derrière lui !), mais bon, rien de grave pour autant (ni manques ni salissures), and then… comme l’intérieur est très bien, blanc et propre, et que l’ouvrage n’est pas forcément facile à dénicher dans cette édition/collection, c’est avec grand plaisir que nous vous proposons cet exemplaire, même « moyen ».

>>> 4 €uros.
Ailleurs : 4,50 ou 4,90 €uros sur priceminister pour des exemplaires avec « traces d’usure sur la couverture » (comme celui-ci, donc…),

6,99 ou 7 €uros (priceminister toujours) pour des ex. en bon état… et 9,90 €uros pour du très bon état.

Les mecs qui le proposent à 15 ou plus (priceminister, abebooks, etc.) étant – bien entendu – des voleurs !!!






Esotérisme
Occultisme et Mystères
Jacques BERGIER : « L’espionnage scientifique »
Un microbe capable de transformer le pétrole en protéines et qui, propagé sur le territoire ennemi, contraint aussitôt l’adversaire à capituler… Une substance changeant l’eau en gelée visqueuse et qui bloque en quelques instants le Bosphore ou Gibraltar… L’effet Daser qui peut plonger tout un continent dans une obscurité sans recours…

Non, nous ne sommes pas dans un film de terreur ou un roman de science-fiction, mais dans le domaine des « idées » scientifiques dont certaines font aujourd’hui l’objet de recherches pratiques. C’est à ce recensement que se livre Jacques Bergier ; puis il nous fait entrevoir ce qui se passe en ce moment même dans les centres d’essais ultra-secrets des Etats-Unis, d’Asie et de Sibérie.

Le constat serait terrifiant si l’auteur ne nous permettait d’espérer que l’étendue même des périls conduira le monde à une révision de l’espionnage scientifique « national ». Il lui faudra devenir un contrôle à l’échelle planétaire. : le Service secret des Nations Unies. Il y va de la survie de la planète nommée Terre.

Note de Kurgan : Du Bergier pur jus ! Un pur régal pour tout accro’ au « Réalisme Fantastique » et à la revue Planète !

J’ai Lu – 1973 – 307 pages – 200 grammes.

Etat = une (très) fine cassure sur la tranche ainsi que quelques infimes traces de manipulation(s) ou stockage… mais vraiment trois fois rien ! L’exemplaire est excellent, bien brillant, carré, sain, propre et tutti quanti ! >>> 2,20 €uros.

---------------------------------------------------
Jacques BERGIER & Louis PAUWELS : « Le matin des magiciens »
Le XIXe siècle n'aimait pas les chimères. Il a souvent raillé et repoussé dans sa frénésie dogmatique des idées que le siècle suivant, le nôtre, accueille, nourrit, transforme en réalités. Est-ce à dire qu'il y a progrès de l'esprit humain ? Ou bien n'est-ce qu'une fiction rassurante pour notre vanité ? Cet inconnu dont nous repoussons chaque jour plus loin les frontières, qui sait si d'autres avant nous n'y ont pas eu accès ?

Quelles découvertes ne ferait pas, chez les Egyptiens et les Mayas, l'archéologue qui serait aussi chimiste et physicien ? Déjà nous réalisons ce dont rêvaient les alchimistes. Oui, l'incroyable existe et l'occultisme a ses raisons d'être.

Dans cette initiation au réalisme fantastique, panorama nouveau de la science moderne qui témoigne d'un savoir étourdissant, Louis Pauwels et Jacques Bergier bousculent nos idées reçues pour mieux nous préparer aux merveilles du futur.

Ce livre n’est pas un roman, quoique l’intention en soit romanesque. Il n’appartient pas à la science-fiction, quoiqu’on y côtoie des mythes qui alimentent ce genre. Il n’est pas une collection de faits bizarres, quoique l’Ange du Bizarre s’y trouve à l’aise. Il n’est pas non plus une contribution scientifique, le véhicule d’un enseignement inconnu, un témoignage, un documentaire ou une affabulation. Il est le récit, parfois légende et parfois exact, d’un premier voyage dans des domaines de connaissance à peine explorés.

Folio – 1995 – 628 pages – 330 grammes.

Etat = Quelques petites marques, traces de manipulation(s), une certaine « souplesse »… le livre a visiblement été lu et même relu. Mais par un lecteur très soigneux, car la tranche est nickel et l’intérieur parfait ! Bon pour le service ! >>> 2,50 €uros.
Egalement disponible dans la version : …
BERGIER Jacques & PAUWELS Louis : « Le matin des magiciens »
Le Livre de Poche – 1969 – 640 pages – 340 grammes.

Etat = Quelques petites marques de manip’ et/ou stockage sur plats, une trace de pliure en bas de quatrième et trois fines cassures sur une tranche légèrement incurvée (ah ben ouais… c’est un Livre de Poche « Volume triple », le jour où vous en trouvez un avec une tran-che non cassée / non incurvée c’est qu’il n’a jamais été lu… et comment ne pas lire / dévorer ce livre !?!???) mais rien de franchement notable ! L’ensemble (bien brillant) reste très présentable… et l’intérieur est nickel de chez nickel !!! >>> 2 €uros.
Le matin des magiciens
Présentation : Cet ouvrage de plus de 500 pages dans son édition originale se présente comme un récit, « parfois légen-de et parfois exact », consacré à « des domaines de la connaissance à peine explorés… aux frontières de la science et de la tradition ». Son contenu aborde des thèmes aussi divers que l'alchimie, les sociétés secrètes, les civilisations disparues, les récurrences insolites, les religions et les sciences occultes ou l'ésotérisme. Il repose sur des témoignages anciens (comme les manuscrits de la mer Morte), des recherches et des livres d'auteurs reconnus ou méconnus, des articles de revues spécialisées et des ouvrages de science-fiction ou de littérature fantastique.
Principaux thèmes et organisation du livre : Le thème central de ce livre repose sur l'idée qu'une quantité de connais-sances scientifiques et techniques, dont certaines proviennent de civilisations extra-terrestres, ont été tenues secrètes pendant les grandes périodes de l'histoire, et que l'homme est appelé à devenir un surhomme. Pour les auteurs, le fantastique n'est pas « l’apparition de l’impossible » mais « une manifestation des lois naturelles » quand elles ne sont pas « filtrées par le voile du sommeil intellectuel, par les habitudes, les préjugés, les conformismes ».
Le Matin des magiciens se compose de trois parties :

- « Le futur antérieur », qui critique le « scientisme » du XIXème siècle et évoque l'idée d'une « société internationale et secrète, groupant des hommes intellectuellement très avancés », société qui se formerait d'elle-même, et aborde le thème des civilisations disparues et de l'alchimie.

- « Quelques années dans l’ailleurs absolu », qui s'attache à démontrer les origines occultes du nazisme et la contribution de l'ésotérisme à des théories scientifiques, dans le but de donner un exemple d'application des méthodes du réalisme fantastique. Il évoque longuement les théories de la Terre creuse.

- « L’homme, cet infini », consacrée aux capacités mentales de l'homme, à la parapsychologie, à la télépathie, à « l’esprit magique » et aux « mutants ».
Autour du livre : Ce projet doit son origine à la rencontre entre le journaliste et écrivain Louis Pauwels, qui avait publié précédemment un ouvrage consacré à Gurdjieff, et l'ingénieur chimiste Jacques Bergier, passionné par toutes sortes de mystères et préfacier de la traduction française de l'ouvrage de Charles Hoy Fort, un écrivain américain qui enquêtait sur les phénomènes inexpliqués. Sa mise en forme nécessita cinq années, sur la base d'une volumineuse documentation (qui sera inventoriée en 2007 à la Bibliothèque nationale de France dans le « Fonds Pauwels »).

Leur objectif est alors d'éveiller la curiosité du public : « Il y aura sans doute beaucoup de bêtises dans notre livre, répé-tons-le, mais il importe assez peu, si ce livre suscite quelques vocations et, dans une certaine mesure, prépare des voies plus larges à la recherche ».

Cautionnés par quelques scientifiques un peu marginaux, vitupérés par les rationalistes, les auteurs du Matin des magiciens ont poursuivi leur mouvement, qu'ils ont baptisé réalisme fantastique, avec la revue Planète.

Le Matin des magiciens constitue un phénomène sociologique non négligeable puisqu'il a provoqué dans un pays que certains considèrent comme cartésien, la France, une vogue considérable pour l'imaginaire, l'irrationnel et l'étrange.
------------------------------------------------------------


D.U.K.E – Cidex 1010 – 39800 Le Fied – France

Esotérisme
Occultisme et Mystères
Friedrich Ludwig BOSCHKE : « Les sept jours de la création »   

 

Table des matières :

L'Horloge aux Isotopes / Quel âge à la terre ? / Il y a 50 millions d’années, une étoile explosa / Des cratères géants qui ne sont pas sur la Lune / L’énigme du Ries en Bavière / Une chimie du cosmos / Les lois de Kepler / Qu’est-ce qu’une année lumière ? / L’univers à la dérive / Nous sommes les témoins oculaires de la création / Les messages de Jupiter / Synthèse des éléments / Masse et gravitation / Antimatière et anti-univers/ Dieu créa-t-il aussi l’antimatière ? / Une pomme qui tombe de bas en haut / Mésons et anti-mésons / La formule de l’univers de Heisenberg / Ce qu’on voit est du passé / Engloutie, l’Allemagne ressurgit des flots / Au centre de la terre / Nous n’en savons pas plus qu’une bactérie / Vaisseaux de guerre et particules d’argile / Quand l’Inde se trouvait au pôle Sud / Le froid à l’époque glacière / Les sphérules cosmiques / Echange avec le cosmos / Les errements de Kant / La théorie de Weizsäcker / Notre globe n’est qu’un résidu / Wohler ruine la théorie de « force vitale » / Quel fut le premier être vivant / Les bactéries vivent dans le sel / Stanley Miller et la synthèse des acides aminés / Sucre et soufre primitifs / Les déchets de la création de la vie / La composition de l’atmosphère primitive / Leibig examine les soldats / Un million de milliards de « terres » dans l’univers / Des éléments organisés / Micro-fossiles venant d’une terre inconnue / Le principe de la symétrie dans l’univers / La création se poursuit, etc… etc…

Ou « la Genèse expliquée par la science »… une étrange (!?!) mais très intéressante étude !

 

Ouvrage dans un excellent état… agrémenté de très nombreuses illustrations in et hors-texte, dessins, photos en héliogravures, figures explicatives. Belle reliure éditeur en skyvertex noir ( façon cuir ), titre et décors dorés au dos et 1er plat avec médaillon métallique à décor estampé ; contre garde rouge. Quelques infimes petits défauts dans la peinture noire du médaillon métallique de couv’… mais ils sont « d’usine », hormis deux toutes petites rayures. Rien de bien notable néanmoins… nous ne précisons ce genre de détails que parce que nous sommes des maniaques obsessionnels ! Haha !    

Bibliothèque des grandes énigmes / 1971.

308 pages / 21 x 14 cms / 510 grammes >>> 8 €uros. 

 

------------------------------------------------------------

Carlos CASTANEDA : « L’herbe du diable & la petite fumée »

( Une voie yaqui de la connaissance )
« Don Juan : un Indien Yaqui de Sonora, au Mexique, un brujo, un homme-médecine, un shaman. Carlos Castaneda : un étudiant en anthropologie de l’Université de Californie, qui étudie les rituels indiens du peyotl et les plantes médicinales. Cet ouvrage rapporte les évènements que ces deux hommes, le maître et le disciple, ont vécu pendant cinq ans – une histoire sans précédent dans la littérature occidentale… Un livre étrangement beau dont la place est assurée dans l’histoire de l’ethnologie.»

( Arnold Atlee, San Francisco FM & Fine Arts)

« Le remarquable récit d’un jeune homme sur ses expériences avec les drogues hallucinogènes des Indiens du Sud-Ouest… Un livre très étrange, hautement fascinant. » ( Publisher’s Weekly » )
Broché (reliure souple rempliée en couleurs), éditions Le soleil noir – 1972 – 331 pages – 18,7 x 13,7 cms – 340 grammes.

Etat = quelques fines fines nervures sur la tranche (restée néanmoins bien carré !) et c’est à peu près tout ce que je peux vous signaler !

L’ensemble est compact, les plats sont très bien, l’intérieur est comme neuf et il a – de surcroît – ce charme « vintage » d’une édition underground des seventies ! Première édition en français ! Un beau livre, vraiment sympa ! >>> 10 €uros.
Ailleurs = un ex. à 4,80 mais sans descriptif ni photo… sans quoi c’est 8,10 ou 15,60 €uros sur Priceminister…

Et/ou entre 9 et 15 €uros sur livre-rare-book.com.

Carlos CASTANEDA : « Le second anneau de pouvoir »
« Lorsque chacun de nous naît, il apporte avec lui un petit anneau de pouvoir », disait don Juan dans « Le voyage à Ixtlan ».

« Par ailleurs, un homme de connaissance développe un autre anneau de pouvoir, que je nommerai « l’anneau de ne-pas-faire », parce qu’il est accroché au « ne-pas-faire ». Par conséquent, avec cet anneau, il peut produire un autre monde. »

C'est dans cet autre monde que nous conduit maintenant Carlos, l'apprenti abandonné à lui-même après le départ définitif de son maître don Juan et de son « benefactor » don Genaro. Dans un décor de collines rongées par l'érosion, de cañons isolés et de maisons à la géographie étrange, Carlos le guerrier va livrer son premier combat de sorcier en pleine possession de ses moyens.

Mais qui affronte-t-il ? Doña Soledad, la sorcière pareille à lui mais dont le regard a été tourné dans une autre direction ? Les trois « hermanitas », disciples de don Juan comme lui ? L'extraordinaire Gorda, guerrière impeccable, déjà dépourvue de sa forme humaine ? Ou bien les quatre « alliés », ces mystérieuses entités que jusque-là don Juan et don Genaro détenaient dans leurs gourdes invisibles ?

Tout cela n'est-il qu'une vaste épreuve initiatique préparée de longue main par don Juan lui-même et dont il n'y aurait pour Carlos que deux issues possibles : la victoire ou la mort ? Ou bien s'agit-il d'un gigantesque combat livré à l'intérieur du moi par les diverses tendances contradictoires de l'être, dont la conjonction finale constituerait l'unité de la personne ? Cette nouvelle étape du voyage vers l'impeccabilité, où l'ancien disciple se trouve contraint de mettre en application dans la vie réelle les enseignements du maître, constitue, dans le Cycle de don Juan, une mutation capitale. Jamais Castaneda n'était allé aussi loin.
Collection « Folio – Essais » / 1997 / 392 pages / 215 grammes… comme neuf, très certainement jamais lu !?! : 5 €uros.
( Ailleurs = 7 €uros ( neuf ) sur Amazon… ou entre 3,95 et 6 €uros ( selon l’état ) pour de l’occase / 5 €uros sur leboncoin.fr )
Carlos CASTANEDA : « Voir / Les enseignements d’un sorcier Yaqui »
Un jeune ethnologue de l'Université de Californie décide de consacrer sa thèse aux plantes hallucinogènes du Mexique.

Il rencontre un vieux sorcier yaqui. C'est le début d'une longue initiation destinée à faire de l'apprenti un « homme de connaissance ».

Tournant résolument le dos à toutes les modes douteuses d'initiation ésotérique, cette extraordinaire expérience est le récit d'un dur combat pour désapprendre quelques millénaires de « sagesse » occidentale. 

Folio essais – 1998 – 353 pages – 185 grammes.

Quelques marques de stockage et d’usage, mais bien… tranche non cassée, intérieur propre et sain : 3,80 €uros.
---------------------------------------------------
« Un guerrier est un chasseur. Il calcule tout. C'est le contrôle. Une fois qu'il a terminé ses calculs, il agit. Il laisse aller. C'est  l'abandon. Un guerrier n'est pas une feuille à la merci du vent. Personne ne peut le pousser; personne ne peut le forcer à agir contre  son gré ou contre ce qu'il a estimé être le mieux. Un guerrier est  entraîné à survivre, et il survit de la meilleure façon qui soit. » 
"Pour un sorcier, L'Esprit n'est une abstraction que parce qu'il le connaît sans en parler, ni même y penser. C'est une abstraction parce  qu'il ne peut concevoir ce qu'est L'Esprit. Et pourtant, sans la moindre  chance ni le moindre désir de le comprendre un jour, un guerrier manipule l'esprit. Il la reconnaît, la manipule, l'entraîne, se familiarise avec lui, et l'exprime à travers ses actes." 
Don Juan Matus, paroles rapportées par Carlos Castaneda.

Esotérisme
Occultisme et Mystères
(Question de) GURDJIEFF : « Textes et témoignages inédits »
Réédition du numéro 50 de la revue Question de, augmentée de 23 pages de textes inédits de G.I Gurdjieff et de 7 photos nouvelles.

Couverture souple en N&B, nombreuses photographies.

Sommaire de ce n° 50 :

  • Belzebuth, affaire à suivre, par Manuel Rainoird

  • Entretien, avec Henri Tracol

  • Biographie succincte

  • Gurdjieff ? Promesses d’une parole par Jean Biès

  • Première initiation, par Georges Ivanovitch Gurdjieff

  • Gurdjieff et Katherine Mansfield, par James Moore

  • Gurdjieff et le soufisme, propos recueillis par Robert Amadou

  • Dialogue apocryphe avec Monsieur Gurdjieff, par Pierre Schaeffer

  • Qu’est-ce qu’un chercheur de vérité ? par Emmanuel Klinger

  • Les miettes du festin, par Michel de Salzmann

  • Autres paroles de Gurdjieff.


Collection « Question de » / Albin Michel – 1989.

Broché, 112 pages (nombreuses reproductions photographiques ) – 23,5 x 15,5 cms – 190 grammes.

Etat = quelques (légères et petites) traces-marques de stockage et manipulation(s)… mais rien de franchement notable !

Plats bien brillants, tranche non cassée, ensemble toujours bien rigide, intérieur comme neuf ! Entre « bon+ » et très bon !

>>> 23 €uros.
( Ailleurs = un à 25 €uros sur abebooks.fr / 19 ou 29 €uros sur amazon.fr / 25 €uros sur galaxidion.com / 37 €uros (!?!) sur gibertjeune.fr )
George Ivanovitch Gurdjieff (1866 ou 1872-1949), est l’un des grands maîtres spirituels de la première moitié du XXe siècle.  Mal connu du grand public et controversé ( voir "Monsieur Gurdjieff" de Louis Pauwels) Gurdjieff est un personna-ge atypique et mystérieux.

Né en Géorgie, il s’est initié notamment dans des écoles soufies de l'Asie centrale lors de ses nombreux voyages. Il a aussi longtemps habité à Paris et ouvert des écoles aux Etats-Unis

Gurdjieff était un maître qui a eu assez peu de « disciples » (René Daumal, Luc Dietrich, Pierre Schaeffer… ) car il ne faisait pratiquement aucun compromis. Il disait sans concession que l'homme "ordinaire" dans son état de veille habituel, est un être en sommeil qui n’atteint pratiquement jamais la conscience. La plupart des êtres humains vivent comme des machines, ils réagissent mécaniquement aux stimulus externes et internes, sans être maîtres d’eux-mêmes. Toutes nos pensées et nos émotions ne sont essentiellement pour Gurdjieff que des réactions mécaniques inconscientes. 

Ce qui lui fait dire que nous n’avons pas de « Je » réel. Notre ego n’est que la somme de voix contradictoires qui se manifestent au gré des circonstances. Pour retrouver notre "unité" Gurdjieff développe de nombreuses techniques toujours d'actualité aujourd'hui (l'énnéagramme, des méditations et danses sacrées…).

( le-singe-pelerin.over-blog )
---------------------------------------------------------
Alexandro JODOROWSKY : « Le théâtre de la guérison »
Quatrième de couverture :

Personnalité inclassable, chilien d'origine russe, Alexandro jodorowsky est cinéaste (La Montagne sacrée, El Topo, Le Voleur d'arc-en-ciel…), dramaturge, tarologue et fondateur, avec Arrabal et Topor, du concept de "théâtre panique". À la manière d'un Carlos Castaneda, Alexandro Jodorowsky nous entraîne, tout au long de ce dialogue avec Gilles Farcet, dans un périple magique, qui est celui même de sa vie.

À partir de ses multiples expériences, Alexandro Jodorowsky a développé une véritable psychothérapie de groupe où jeu et je se répondent pour délier les nœuds enfouis dans l'inconscient: En soulignant le pouvoir de guérison propre à l'imagination, il nous révèle ici les secrets d'un parcours entièrement tourné vers la recherche d'une authenticité intérieure enfin vécue.

Espaces libres / Albin Michel – 2002 – 255 pages – 205 grammes.

Etat = Quelques petites marques d’usage/stockage, ainsi qu’une fine trace de pliure en bordure de couv’…

Mais rien de bien dommageable. Intérieur propre et sain, tranche non cassée… tout à fait bien !!! : 3,80 €uros.

( Ailleurs = 7 €uros sur chapitre.com et c’est a peu près tout… « hard to find » !?! )
Jacques MARCIREAU : « Rites étranges dans le monde »
Sacrifices humains, immolations symboliques, nécromancie, cannibalisme, etc…

La barbarie rituelle à travers les âges et les sociétés. Une fascinante évocation des rites primitifs qui ont inspiré certains usages de la civilisa-tion moderne. Les rites étranges, ce sont les rites de la mort. Ils concernent aussi bien les funérailles des défunts que la nécromancie, les sacrifices humains que l'immolation symbolique d'une divinité, le cannibalisme que le culte des reliques.

Ces rites étranges ne s'expliquent pas par la cruauté ou la superstition. Ils ont eu à l'origine une raison profonde. Laquelle ?

C'est à cette question que répond ce livre, qui démontre l'origine psychique de l'homme.

Rien de plus fascinant que ces rites qui ont engendré dans le monde une floraison d'usages, de mœurs et d'institutions, de traditions et de cérémonies, de légendes et d'allégories, de symboles et d'idées, par exemple les rois et les reines de carnaval, les voiles noirs de la veuve, le coq du clocher, les feux de joie, la crémaillère, la coupe ou la bouteille brisée ( aux inaugurations ), etc…

Ce livre montre par quels détours imprévus les rites étranges des primitifs ont conduit le monde à la civilisation.
France loisirs – 1978 – 346 pages – 22 x 14 – 510 grammes.

Couverte cartonnée recouverte d’un tissu bleu nuit / Titres en argent sur tranche et jaquette couleurs.

Quelques petites traces d’usage et de stockage sur jaquette mais très bon état général : 5 €uros.
----------------------------------------------------------
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   15

similaire:

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Février 2014
«diaboliques» valurent à leur auteur de nombreux reproches qu’il repoussa avec orgueil. Délicieusement décadentes et érotiques, plusieurs...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 3

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres – Décembre 2014 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 2
«plat» en bas de couverture / bord de tranche… sans quoi IL est comme neuf !!!…

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Juin 2012 Chapitre 4
«colonel Fabien». IL est grièvement blessé à la tête le 25 octobre 1942. La police française l’arrête à Paris le 30 novembre 1942,...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconCatalogue des pepinieres de l’Arboretum de Balaine Liste et Tarifs...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconD. U. K. E catalogue Livres Août 2013 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconBouquinorium Catalogue Livres – Janvier 2016 Chapitre 2
«Cerbe», qui est d'une grande beauté bien que son visage ne comporte ni bouche, ni nez, ni oreilles, mais un seul œil, énorme, à...

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconCatalogue d’expertise de livres & de manuscrits

D. U. K. E catalogue Livres – Février 2014 Chapitre 2 iconSamedi 14 Février à 14h30 livres anciens et modernes








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com