Raffaello Sanzio








télécharger 22.88 Kb.
titreRaffaello Sanzio
date de publication01.07.2017
taille22.88 Kb.
typeDocumentos
ar.21-bal.com > droit > Documentos
Raffaello Sanzio, plus connu sous le nom de Raphaël (Raffaello), (né le 6 avril ou le 28 mars 1483 à Urbino — mort le 6 avril 1520 à Rome[1]) est un peintre et architecte italien de la Renaissance. Il est aussi appelé Raffaello Santi, Raffaello da Urbino, Raffaello Sanzio da Urbino.

Raphaël

Nom de naissance

Raffaello Sanzio



Naissance

6 avril 1483
Urbino

Autoportrait (1506) Galerie des Offices, Florence

Décès

6 avril 1520 (à 37 ans)
Rome



Activité(s)

Peintre




Maître

Timoteo della Vite, Pérugin







Mouvement artistique

Haute Renaissance







Influença

Giulio Romano,
Nicolas Poussin








L école d’Athènes. Raphaël, vers 1510 - Musée du Vatican

Le nombre d’or dans l’école d’Athènes :Le côté du carré est égal au diamètre AB, divisé par .

En effet si le côté du carré est 1, alors OA’ = et A’D’ = 1, l'hypoténuse du triangle rectangle OA’D’ vaut et est égale au rayon du cercle.
AB’ = AO + OB’ = + = est égal au nombre d'or Φ.

ABEF est un « rectangle » : le rapport entre la longueur et la largeur est . Il est la juxtaposition d'un carré de côté 1 et deux rectangles d'or de longueur 1 et de largeur

AB’C’F et A’BED’ sont des rectangles d'or de longueur Φ et de largeur 1.
Les personnages dans l’école d’Athènes :

Platon (à gauche) pointe le doigt vers le ciel, comme pour inviter à découvrir les réalités supérieures du monde de l'Être. Aristote (à droite) semble lui dire : "Doucement : c'est ici que ça se passe..."

Pythagore

L'Ecole d'Athènes est une fresque réalisée par le peintre Raphaël entre 1509 et 1510. L'oeuvre fait près de 8 mètres de large sur 2,5 mètres de hauteur.Cette fresque symbolique présente les figures majeures de la pensée antique. Les personnages sont représentés en des places et des postures particulières, ornés de certains attributs, ce  qui permet d'en identifier certains. Ils sont disposés sur deux lignes horizontales principales, et sont séparés par une verticale nettement discernable, ce qui confère à ce tableau ordre et symétrie parfaite.  L'Ecole d'Athènes représente un haut lieu de culture philosophique, dont l'humanisme transpire d'ailleurs du tableau, qui s'oppose à la culture théologique. Le cadre architectural est classique. On ne peut s'empêcher d'y voir le souvenir des termes romains. Cet environnement fait contrepoids aux univers mythologiques souvent présents dans les tableaux de Raphaël. Le regard du spectateur se dirige en premier lieu vers le centre du tableau où se tiennent debout les deux personnages principaux: Platon (14) et Aristote (15) , majestueux et habillés de la toge romaine. Platon tient le Timée, et pointe le doigt vers le haut pour montrer que la connaissance procède d'un mouvement ascendant, qui va de la terre au ciel de l'idéal philosophique, alors qu'Aristote,  dirige la paume de la main vers le sol indiquant que tout idéal philosophique ne peut exister que dans le monde d'ici-bas.
Au centre de la composition se trouvent Platon, sous les traits de Léonard de Vinci, désignant le ciel et Aristote désignant la terre. Le geste de chacun résume sa philosophie.

Socrate est au même niveau, un peu plus à gauche, en mauve.

Au premier plan on reconnaît :
- à gauche, Pythagore avec un livre ouvert
- Héraclite, sous les traits de Michel-Ange, appuyé sur le coude pour écrire
- à droite, Euclide dessinant sur une ardoise
- Raphaël, l'avant dernier visage en bas à droite.
Point de fuite : Le point de fuite principal est le point de concours des droites qui représentent les perpendiculaires au tableau.

L'oeil devrait être placé à l'horizontale de ce point...
Mais sur la fresque, il se trouve à environ 3,50 m du sol...

Point de distance : Les diagonales - en vert - du dallage horizontal donnent les points de distance.
L'horizontale jaune est la ligne d'horizon, les points de distance sont les intersections de la ligne d'horizon avec les droites vertes.
La distance du point de fuite principal aux points de distance donne la distance entre le tableau et l'oeil de l'observateur.
Ici, elle est pratiquement égale à la largeur de la fresque, soit environ 7,70 m.


Carrés remarquables : Le point de fuite principal est le centre d'un carré - en bleu - limité en hauteur par les deux personnages centraux, Platon et Aristote et en largeur par les verticales de la dernière arcade.

A partir de la base du carré bleu et des parallèles à ses diagonales passant par deux de ses sommets, on obtient le carré jaune, de côté trois fois plus grand, inscrit dans le demi-cercle qui encadre la fresque.




Cercle encadrant la fresque : Le milieu de la base du carré jaune est aussi le milieu de la base du carré bleu.
Ce point est le centre d'un cercle qui encadre la fresque.
Le carré jaune est inscrit dans le demi-cercle supérieur.










Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
ar.21-bal.com